Touring, Adventure, Enduro ? Les bottes Kenny Titanium vous font réellement entrer dans le monde de l’équipement enduro pur ! Protection maxi pour un budget maîtrisé.

Après le test complet des bottes Kenny Enduro, on monte en gamme ici avec les Kenny Titanium que je vais vous présenter dans un premier temps.

Ces bottes représentent le haut de gamme Enduro/Cross de la marque, mais pour autant elles restent abordables compte tenues des prestations : 249,95€ prix public indiqué.

Spécificités des bottes Kenny Titanium

Avant tout, sachez qu’elles sont tout à fait homologuées pour la route puisqu’on y retrouve le marquage CE et l’homologation EPI (Equipements de Protection Individuelle) EN 16634.

Alors que la tige des bottes est en cuir, le reste est composé de matériaux synthétiques et de plastique injecté. L’entretien ne devrait donc pas être très compliqué, on pourra y aller franchement avec dans les chemins sans risquer de griffer un cuir qui serait exposé et qu’il faudrait traiter régulièrement pour le voir durer dans le temps. Là on a une conception qui se veut avant tout pratique et très protectrice.

Bout du pied très robuste avec la présence d’un renfort en métal, des renforts en plastique injecté de chaque côté du pied autour du système d’articulation de la botte, protection renforcée du talon, du tibia et du mollet… il ne manque vraiment rien ! On a typiquement un design de bottes enduro, très plastique pour la résistance à l’abrasion et une bonne tenue dans le temps avec un usage off-road intense, c’est tout ce que l’on demande.

On découvre un scratch tout en haut, tandis que les boucles sont au nombre de 4 et en aluminium. Par contre, seule la partie que l’on manipule est en métal, pas celle sur laquelle on vient clipser la boucle. Elles sont bien entendu réglables. La boucle du bas dispose de sa petite protection anti-arrachement.

Si jamais le système vient à casser, c’est démontable et vous savez les acheter à l’unité (9,95€ pièce).

Un système d’articulation de la cheville est présent contrairement à la gamme d’en dessous précédemment testée sur le site.

Il permet un mouvement libre mais limité de la flexion de la cheville et empêche en même temps toute rotation gauche/droite de celle-ci.

Les semelles sont cousues via des surpiqûres doubles pour savoir les renouveler lorsqu’elles sont trop usées (39,95€). Peu de crampons cependant, on verra ce que ça donne à l’usage mais on s’imagine que l’accroche risque de manquer pour le coup.

L’intérieur de la botte est minimaliste et une membrane d’étanchéité limitera l’infiltration d’eau. Elles ne seront pas étanches pour autant, chose rare sur des bottes enduro de toute façon.

Disponibles également en coloris blanc ou noir, les pointures vont du 39 au 47.

C’est parti pour le test complet !

Edit : le test complet est maintenant disponible en cliquant ici.

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.