La belle saison est de retour, rien de tel pour balader à moto mais pas avec n’importe quel équipement. Il faut que ça ventile ! On vous propose le test des gants été DXR Bump.

La plupart d’entre vous doivent maintenant connaitre DXR de près ou de loin. Il s’agit d’une marque propre au leader de la vente d’équipements moto en ligne, à savoir Motoblouz. Leur force est frapper fort sur le prix, mais est-ce-que la qualité est au rendez-vous ?

Qui est Motoblouz : https://motard-adventure.com/motoblouz-y-etiez/

Les gants DXR ne font pas l’impasse sur la sécurité

Sachez d’emblée que les DXR Bump sont des gants homologués route, c’est à dire qu’ils portent bien entendu la mention CE et qu’ils sont certifiés EPI EN 13594:2015. C’était la condition pour que nous vous les présentions, en référence à la loi du 20 novembre 2016.

Ils offrent ainsi une protection de niveau 1 KP, ce qui signifie qu’ils résistent au moins 4 secondes à l’abrasion et qu’ils disposent d’une coque de protection des doigts. Pour être très précis, voici leurs valeurs de résistance en détail sur plusieurs points :

Ils ont beau être des gants légers pour l’été, on y retrouve quelques éléments de sécurité rassurants. Comme une coque de protection des phalanges discrètement intégrée pour ne pas avoir ce côté « racing » que cela procure généralement, mais aussi un renfort en plastique au niveau de la paume, et des petits inserts en mousse sur le dessus des doigts.

Je salue l’effort qui a été fait sur ces gants DXR Bump sachant d’autant plus qu’ils ne sont vendus que 34,90€. Mise à part la manchette courte, on se sent relativement en sécurité malgré tout.

Confort et sensations

Si comme moi vous aviez toujours eu des gants en cuir, les débuts sont un peu déconcertants puisque vos doigts glissent totalement sur les leviers de commande contrairement au cuir qui grippe plus facilement. Aucun souci cela dit, j’ai pu effectuer des sorties off-road en jouant très fréquemment du levier d’embrayage sans aucun problème. C’était plus un effet un peu déstabilisant que problématique du fait que ce sont mes premiers gants textiles.
En revanche, l’accroche sur la poignée caoutchouc du guidon est bien présente.

Ça me paraît une évidence, mais je précise quand même qu’ils ne sont pas imperméables bien sûr. La moindre petite pluie les gorgera d’eau pour le reste de votre trajet.

Ces gants DXR sont principalement constitués d’élasthanne (= spandex), un matériau très souple, extensible et résistant qui a comme autre avantage de sécher rapidement. Forcément en plein été, la transpiration est donc minimisée et c’est bien ce que j’ai pu constater à l’usage.

On a un très bon feeling des commandes de ce fait, aussi bien sur la moto que pour manipuler une caméra ou un intercom au casque d’ailleurs.
Cela dit, ils ne sont pas spécialement compatibles avec l’écran tactile d’un smartphone. Il faut poser le doigt le plus à plat possible pour que cela fonctionne.

La manchette est très courte pour favoriser l’apport d’air frais dans les manches de votre veste, et la fermeture se fait par un système de velcro qui reprend l’inscription DXR.

Celle-ci est en néoprène et l’intérieur très doux des gants les rend confortables, on finit par les oublier rapidement. Aucune gêne n’est à noter à l’usage.
Une petite tirette favorise même l’enfilage des gants, pratique surtout lorsque vous avez les mains moites par des températures élevées en off-road lors d’une pause après avoir passé quelques chemins techniques ^^

Pour ceux qui roulent avec des pare-mains enveloppants, sortez la main du guidon tout en roulant pour vous rendre compte à quel point ces gants ventilent bien sur le dessus de la main, c’est très appréciable. J’ai largement pu m’en rendre compte lors de sorties tout-terrain très sèches et donc poussiéreuses, la poussière passait carrément à l’intérieur du gant au bout d’une cinquantaine de bornes !

J’ai aussi pu les tester sur une moto sans pare-main par forte chaleur, là c’est idéal ! En contrepartie, vous ne pourrez les utiliser que sur une période assez limitée de l’année si vous n’avez aucune protection des mains au guidon, sauf à rouler en Sudie… 😀
Pour ceux qui ont des pare-mains efficaces comme des Barkbusters VPS et le spoiler ajustable ou mieux encore les Storm, vous pourrez les utiliser plus longtemps dans l’année sans problème. Si vos pare-mains sont enveloppants, pas de problème à rouler par 10 degrés, même longtemps. S’ils le sont moins, disons plutôt 15 degrés au minimum pour être bien d’après mes essais.

L’ascenseur émotionnel

Moi qui était finalement emballé par ces gants DXR Bump à petit prix, j’ai été surpris de constater qu’après seulement 500km faits avec, les premiers signes d’usure apparaissent.

Sur la photo de gauche, on voit que le revêtement interne a tendance à « pelucher » un petit peu. Il n’est pas impossible que ce soit relativement normal et que cela va se stabiliser ainsi. Seul l’avenir nous le dira, mais c’est plutôt étonnant à mon goût après les avoir aussi peu utilisés.

Sur la photo de droite par contre, aucun doute. Il y a là un défaut d’usure rapide des coutures au niveau de la manchette en néoprène, cousue avec le velcro d’un côté et la tirette d’enfilage de l’autre. Il suffit de le tendre légèrement comme sur la photo pour constater les dégâts. C’est donc le simple fait d’utiliser tout à fait normalement ces gants, à savoir ouvrir/fermer le velcro et tirer un peu sur la tirette qui use rapidement ces coutures.
Le souci se retrouve sur les deux gants à la fois.

Nous avons contacté Motoblouz et on nous assure qu’il y aura dans ce cas une prise en charge sous garantie sans souci, plutôt normal et rassurant me direz-vous. A savoir que la garantie s’étale sur 2 années bien sûr. Néanmoins, je me devais de vous le noter pour être parfaitement transparent.

L’équipe compétente en charge de la marque DXR nous informe qu’ils ont « transmis l’information à l’usine afin de trouver la meilleure solution confort/résistance/conformité à la norme et que les nouveaux échantillons avec un autre montage et un changement de matière sont en test roulage, ils seront validés pour la prochaine production. » Fin de citation.

Tout est donc mis en oeuvre pour assurer sans aucun doute un service de qualité au client !

Test non scientifique de leur résistance à l’abrasion !

Test des gants DXR Bump : ça ventile pour l'été !
Ces gants apportent toute satisfaction pour la période estivale. Ils combinent l'aspect sécurité rassurant avec un style passe partout (3 coloris disponibles) et une ventilation réellement efficace.

La note finale se retrouve malheureusement impactée par l'usure rapide que j'ai pu constater sur cette génération des gants DXR Bump.
Gardez en tête qu'ils sont en cours d'amélioration et que vous ne serrez peut être pas concerné pour votre achat futur bien sûr. Mais le souci que j'ai pu rencontrer n'est pas un cas isolé d'après les retours clients que j'ai pu lire. Même si proportionnellement aux ventes le taux de retour est plutôt faible, je me devais de le prendre en compte très objectivement.
ON A AIMÉ
  • homologués et certifiés de niveau 1KP
  • agréables à porter, ils se font oublier
  • style sobre et passe partout
ON N'A PAS AIMÉ
  • revêtement textile qui "peluche" côté face interne
  • usure rapide des coutures sur la manchette
3.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.