Une fois n’est pas coutume sur Motard Adventure, nous avons testé à nouveau un produit à la base pour le cross. Car, vous le savez, en tout-terrain l’été on a chaud et il est toujours agréable d’utiliser du matériel qui vous permettra de vous refroidir au maximum. Et côté rafraîchissement, nos amis crosseux en connaissent un rayon.

De ce fait, quoi de mieux qu’un masque de cross pour avoir le plus d’air possible en roulant dans la pampa ? Avec le modèle haut de gamme Titanium de la marque amiénoise Kenny, j’ai voulu voir si l’investissement était utile et pertinent dans le cadre d’une pratique offroad avec un trail.

Alors, est-ce mieux qu’un masque entrée de gamme ? C’est ce que nous allons voir ensemble !

Présentation des lunettes cross Kenny Titanium

Au déballage, on découvre le masque Titanium accompagné de sa housse de transport blanche. Dès les premières prises en main, on remarque tout de suite le large écran teinté anti-buée et anti-rayures qui semble de très bonne qualité. Ce dernier est bien entendu compatible Tear-Offs et peut être changé en cas de besoin.

Le plastique qui entoure l’écran fait qualitatif et la finition n’appelle à aucun reproche.

 

A l’arrière, on retrouve une mousse triple densité à mémoire de forme. Ces 3 niveaux de densité de mousse ont pour objectif de mieux s’adapter à la morphologie du visage.

Le bandeau avec impression siliconée sur l’intérieur est quant à lui fixé de manière « flottante ». C’est-à-dire qu’il n’est pas attaché directement au châssis des lunettes mais par le biais d’attaches périphériques. J’aime beaucoup le design et le look relativement sobre de cette version noire.

 

L’ensemble est assez massif puisque les dimensions du masque sont de 10 cm de hauteur par 17 cm de largeur (21 cm en incluant les arceaux de fixation du bandeau) mais le poids reste contenu avec un total de 140 g sur la balance.

Dernier détail à signaler, on remarquera que ce modèle Titanium est homologué CE (rien d’étonnant) mais est surtout fabriqué en Italie. On est donc sur un produit 100% européen, conçu en France et fabriqué dans un pays frontalier. Un bon point je trouve, qui nous change du récurrent made in China.

 

Installation dans un casque dual sport

Après l’avoir scruté de fond en comble, passons à l’installation sur le casque. De base, ce genre de masque est pensé pour s’installer dans un casque de cross. Mais il faut savoir que bon nombre de casques adventure / dual sport ont une ouverture suffisante pour qu’il puisse s’y loger.

Au fil des tests produits, j’ai accumulé quelques casques que je conserve pour divers tests futurs. J’ai pu constater que le masque se logeait sans difficulté dans les casques suivants :

  • Nexx X.D1
  • Nexx X.WED2
  • Kenny Explorer
  • Scorpion ADX-1
  • et bien d’autres casque adventure seront assurément compatibles.

En revanche, il n’est pas rentré dans un Schuberth E1. Tant que vous disposez d’une ouverture d’une taille minimale de 10 cm de hauteur par 17 cm de largeur, ce sera compatible avec votre casque.

 

Le bandeau se règle facilement et l’intérieur siliconé empêche tout mouvement. C’est stable et cela semble de bonne augure pour partir rouler dans les chemins.

Usage sur route et en offroad

Sur route, vous vous en doutez, ce n’est pas la panacée. D’un autre côté, c’est un peu antinomique d’utiliser un masque cross sur route. On est bien aéré c’est sûr mais, au-delà de 90 km/h, c’est très bruyant. Si vous prenez l’autoroute pour vous rendre à votre sortie, je ne saurai donc que trop vous conseiller de le ranger sagement dans votre sac le temps du trajet, puis de vous en équiper une fois sur place.

Si par contre, vous passez par des routes départementales ou la ville, j’ai trouvé le bruit supportable et il apporte d’ailleurs un bon vent de fraîcheur au visage sur route.

Passons maintenant à la partie qui nous intéresse le plus : la terre, la boue et la poussière. Dans ce type d’environnement, ces lunettes cross Kenny Titanium se font tout bonnement oublier. Ce que j’ai le plus apprécier en premier lieu, c’est son large champ de vision. Je ne me suis pas senti trop étriqué au niveau visibilité avec ce dernier, j’avais une bonne vision périphérique sans devoir tourner la tête. C’était agréable de ne pas avoir de diminution trop importante du champ de vision lorsque l’on est habitué aux larges écrans des casques adventure.

La teinte bleuté de l’écran apporte un plus sur la lisibilité du terrain en offroad en augmentant le « contraste » du chemin mais j’ai par contre regretté qu’il ne soit pas plus teinté lors des sorties les plus ensoleillées. Heureusement, les écrans sont interchangeables et il est possible d’en acheter un modèle plus protecteur du soleil moyennant une vingtaine d’euros.

 

Côté confort, là aussi, on l’oublie très vite et on peut le porter plusieurs heures d’affilés sans aucune gène. Je l’ai trouvé vraiment agréable à porter et les 3 couches de mousses à densités variables n’y sont sûrement pas pour rien.

En cas de forte chaleur, je n’ai pas eu de grosse coulée de transpiration au niveau des zones où la mousse était en contact avec ma peau. La mousse est assez alvéolée pour laisser respirer la peau, ce qui en fait un bon compagnon pour rouler sous ce type de météo.

 

Qui dit chaleur en offroad dit poussière (même beaucoup de poussière !) et je l’ai trouvé également efficace sur ce plan. La poussière était bien filtrée et je n’en ai jamais eu dans les yeux. Pour autant, l’air afflue bien, ce qui indique un système de filtration des poussières efficace.

 

A l’opposé, pour ce qui est du risque de buée par temps froid, je n’en ai pas eu mais, sur les sorties tout-terrain faites ces 4 derniers mois, je n’ai pas eu de températures sous les 15°C lors de mes balades où j’en étais équipé. Je ne saurai donc pas être catégorique à 100% sur l’efficacité du traitement anti-buée de ce masque. Je compléterai mon article à ce propos cet hiver.

Coloris et prix

Le masque cross Kenny Titanium est décliné dans 10 coloris différents. C’est assez varié et il y a de tout, du plus sobre au plus extravagant comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Pour ce qui du prix, ce dernier est proposé au prix public de 75€.  Un tarif donc dans le pur style Kenny comme on aime le dire à la rédaction, à savoir du rapport qualité prix. La marque française est réputée pour cela et continue en ce sens.

Vous souhaitez nous soutenir ?

Si ce produit vous intéresse, sachez que vous pouvez nous aider à financer le site, en cliquant sur le lien ci-dessous pour l’acheter. Nous récupérerons ainsi une petite commission sur votre achat sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit ✌️

Acheter le masque Kenny Titanium sur Motoblouz

 

Test des lunettes cross Kenny Titanium : elles se font oublier !
En conclusion, j'ai bien aimé ces lunettes cross Kenny Titanium qui m'ont clairement changé de mon masque entrée de gamme avec lequel je roulais jusqu'à présent.

Il apporte beaucoup d'avantages agréables à l'usage comme un large champ de vision, un bon confort, le tout pour un prix raisonnable comparé à d'autres modèles haut de gamme concurrents.

Si vous êtes un aventurier en trail cherchant un bon masque de cross pour un casque dual sport, ce modèle Kenny Titanium est une bonne option.
ON A AIMÉ
  • Large champ de vision
  • Confort lorsqu'on le porte
  • Aération et filtration des poussières performantes
ON N'A PAS AIMÉ
  • Assez massif donc pas compatible avec tous les casques adventure
  • Pas assez efficace contre le soleil avec l'écran de base
4.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.