Depuis plus de 3 mois maintenant, la Yamaha XTZ 750 Super Tenere s’est équipée de la bagagerie rigide Heavy Duties. Très appréciées des motards qui aiment utiliser leur moto autrement que pour la balade dominicale, les valises apporteront une capacité de chargement conséquente pour un gain notable en termes de praticité.

Déjà possesseur des crashbars de la marque roumaine depuis plus de 6 ans (le modèle Enduro), j’en ai toujours été satisfait puisque je n’ai jamais eu à les remplacer malgré des dizaines de chutes. J’ai donc décidé d’équiper ma moto avec la bagagerie du même nom en achetant les supports valises, auxquels sont venues se greffer les valises aluminium qui m’ont été fournies en échantillon pour vous délivrer cet essai.

Présentation du matériel Heavy Duties, supports et valises alu

Pièces maîtresse, les valises aluminium

Entièrement personnalisables, les valises Heavy Duties sont disponibles en 2 voire 3 tailles : deux valises de 39L chacune (45 x 22 x 42 cm – 330€ la paire), deux valises de 48L comme ici (48 x 25 x 42 cm – 430€ la paire), ou une valise de 40L et l’autre de 48L (48 x 25 x 44 cm – 460€ la paire) pour mieux intégrer la valise du côté échappement sur certaines motos, comme avec la Honda CRF1000L ou les KTM Adventure par exemple.
Le choix n’est pas toujours possible, cela dépendra de votre monture et de la conception des supports valises.

 

Particulièrement robustes comme vous le verrez par la suite en image mais surtout en vidéo, elles sont conçues en aluminium de 2 mm d’épaisseur avec 14 plis, dont les coins à la base et au couvercle sont emboutis pour obtenir une structure très résistante tout en n’étant pas excessivement lourde. Ce processus de fabrication permet également d’obtenir une parfaite étanchéité avec le moins de soudures possibles et un joint caoutchouc de bonne qualité pour recevoir le couvercle.
Les découpes et fraisages sont réalisés à la machine CNC (Commande Numérique par Calculateur), et les quelques soudures sont soigneusement effectuées à la main au TIG.

Le résultat est sans reproches, tout est net et inspire confiance au premier coup d’oeil. Le logo Heavy Duties agrémenté de l’animal charismatique est embouti dans la tôle, et l’assemblage des éléments est confié à une majorité de rivets et de quelques écrous aux charnières uniquement. Quatre points d’accroche en polyéthylène sont fixés d’origine sur les couvercles des valises afin d’y empiler facilement des bagages au besoin.

Voici la liste des options possibles lors de la commande :

  • la couleur : elles peuvent être en aluminium brut ou peintes en noir ou gris (+30€),
  • 1 verrou à clé et une charnière, ou 2 verrous à clé pour pouvoir retirer complètement le couvercle,
  • isolation interne par 5 mm de mousse polyéthylène afin de protéger les valises et votre chargement (+20€),
  • 4 renforts rectangulaires en aluminium de 2 mm d’épaisseur rivetés sur les arrêtes (+40€),
  • des sangles qui feront office de poignées ainsi que pour faciliter l’empilement de bagages (+28€),
  • et le système de fixation par crochets sur les supports valises Heavy Duties (+60€)

 

Dans mon cas, les valises de 48L disposent de toutes les options à l’exception du deuxième verrou à clé. Je ne peux donc pas retirer complètement le couvercle, chose indispensable si vous prévoyez un chargement ou un topcase très large à l’arrière de la moto, ce qui empêcherait l’ouverture des valises latérales.

Ces verrous sont agréables à manipuler, très fermes, et tout tombe toujours bien en face pour refermer les couvercles. Seules les clés fournies, communes aux deux valises bien entendu, auraient méritées une finition plastique pour améliorer la prise en main. De même, on est là sur une serrure basique et assez facile à crocheter, comme beaucoup d’autres modèles de valises soit dit en passant.

Retrouvez tous les détails sur cette page : https://heavyduties.ro/panniers/

Les supports valises Heavy Duties sur la Yamaha XTZ 750

Du côté des supports valises Heavy Duties, c’est une conception symétrique qui a été prévue sur la Yamaha XTZ 750. De ce fait, les valises se retrouvent à distance identique à gauche comme à droite de la moto (à 1 cm près). Il n’y a pas d’intégration particulière du côté échappement, ce qui fait que la largeur totale de la moto avec ces deux valises de 48L est de 111 cm.

 

Chaque soudure est soignée, tout comme la peinture en poudre, sur des tubes de 17,3 mm de diamètre et 2,3 mm d’épaisseur. La conception est en 3 parties et la visserie nécessaire au montage est bien entendu fournie.

Ces supports valises existent avec ou sans l’option « top rack » pour cette moto. Comprendre par là une extension supérieure de boucle arrière pour recevoir plus facilement une platine topcase ou des bagages. Dans mon cas, les supports valises fournis ont les fixations nécessaires à cette option que je n’ai pas choisi de prendre puisque mon topcase est directement vissé dans la boucle arrière de la moto.

Montage des supports Heavy Duties sur la Yamaha XTZ 750

On commence par un peu de démontage

Une première étape de démontage de la moto est nécessaire afin de pouvoir installer les supports Heavy Duties.

Commencez par retirer les écopes arrières (1 vis et 2 tétons chacune), la selle (1 vis de chaque côté), les repose-pieds passager (2 vis chacun), puis facilitez l’accès en retirant le topcase si vous en avez un, ainsi que les vis de la boucle arrière.

 

Rien de bien compliqué jusqu’ici, c’est accessible à n’importe qui. Vous m’excuserez de l’état de salissure de la moto, le jet d’eau ne passe pas là dessous 😀

Puis on met en place les supports en suivant les instructions

Et c’est maintenant que vous aurez besoin des instructions de montage. Seulement voilà, il va falloir faire preuve d’un peu de bon sens car les seules instructions fournies ne sont pas toujours très explicites, surtout à propos de la visserie à utiliser à tel et tel endroit. J’avance donc petit à petit en procédant par élimination. Les photos parlent d’elles-mêmes, je vous épargne les détails rébarbatifs.

 

N’oubliez pas les larges rondelles à placer entre les repose-pieds passager et le cadre de la moto pour les vis du bas. Cela permet de compenser l’épaisseur induite par les supports valises sur les vis du haut.

Quelques difficultés rencontrées, je vous explique

Après avoir bataillé quelque-peu, j’arrive enfin à tout mettre en place. Il m’aura fallut pour cela éloigner légèrement le silencieux (Arrow Dakar Replica), d’où la vis de fixation retirée, ainsi que jouer avec une sangle à cliquets et un serre joint de bonne qualité en position extension.

Évidemment, il faut veiller à ne serrer aucune vis lors du montage tant que tout n’est pas pleinement assemblé. Malgré cela, je me retrouvais avec des écarts parfois significatifs qu’il m’a fallut compenser avec un peu de force et d’astuce, étant seul pour faire ce montage. Le côté gauche a opposé moins de résistance.

 

D’après mes renseignements, sur cette moto en particulier, de nombreux clients ont connu ce genre de désagrément. Il faut dire que la conception de la moto ne facilite pas les choses, c’est en général nettement plus simple et sans effort sur des motos modernes, soyez rassurés.

Un point tout particulier à noter, il m’a été techniquement impossible de revisser convenablement les 2 vis du milieu de la boucle arrière (qui en comporte 6 au total). Et d’après moi, la conception fait qu’il ne peut en être autrement puisqu’on soulève la boucle arrière en plein milieu pour y glisser les supports valises. Cette surépaisseur se traduira forcément par un décalage quelque part (voir la photo du trou prise du dessus). Ces 2 vis sont donc rentrées en force et de travers, pas le choix, mais ça tient fort.

Le test des supports et valises alu Heavy Duties

Installation des valises sur les supports

Bien qu’un peu délicate, la partie montage n’a pas durée si longtemps que cela. J’ai donc vite pu installer les valises et enfourcher la moto pour aller faire mes premiers tours de roue avec le tank !

 

A propos de la mise en place des valises, il suffit de desserrer complètement les mollettes à main (à l’intérieur), de les insérer sur les tubes et de venir resserrer les mollettes afin de les fixer solidement. Si vous avez à le faire très régulièrement, cette opération pourra s’avérer un peu ennuyeuse étant donné le nombre de tours à faire à la main. Mais si comme moi vous êtes du genre à les laisser presque en permanence sur la moto, c’est de l’ordre du détail.
Je ne les retire qu’une fois par mois en moyenne pour effectuer mes sorties tout-terrain de groupe à un rythme plus soutenu.

Utilisation sur route, comportement de la moto

Bon point pour vous rassurer d’entrée de jeu, si vous ne modifiez pas la précontrainte de la moto, celle-ci va se tasser un petit peu. Vous serez déjà plus à l’aise au moins dans un premier temps grâce à de meilleurs appuis au sol. Si l’affaissement est trop important et que votre amortisseur le permet, pensez à augmenter le réglage de précontrainte idéalement.

Si c’est la première fois que vous roulez avec des valises rigides, méfiez vous des premiers virages à faible allure aux intersections. La moto devient si stable durant les premiers mètres grâce au poids ajouté en largeur que l’on prend vite la confiance. Or, on peut moins se permettre d’incliner la moto à faible allure et il faut davantage pouvoir contrebalancer son poids lorsqu’elle vous embarque. Plus vos valises seront remplies et plus l’effet sera prononcé.

 

Après un certain temps d’utilisation, l’ajout des valises latérales apporte un vrai agrément sur route à mon goût. On se retrouve avec une moto beaucoup plus stable et « posée » sur le bitume, le côté char d’assaut accentué 😀 . La moto devient moins sensible aux irrégularités de la route et aux perturbations du vent de côté. Cela se traduit donc par un certain agrément d’usage et un sentiment de sécurité renforcé, aussi bien en ligne droite que dans les virages.

Bien sûr, ce que l’on gagne en stabilité on le perd en comportement dynamique. Mon avis est celui d’un motard posé qui n’aime globalement pas la vitesse ou la prise d’angle extrême. Je préfère de loin cruiser et enrouler les virages sur le couple.
A savoir que je venais juste d’y mettre un amortisseur arrière neuf avant de recevoir les valises (Wilbers Stage 1), ce qui participe grandement à cet agrément constaté.

 

Encombrement et consommation de carburant

1,11 mètre de large sur cette moto avec les valises 48L, ce n’est pas rien. Si vous avez l’habitude de pratiquer l’interfile, cela devient vite très pénible avec un tel encombrement. Heureusement, je n’ai que très peu d’occasions d’en faire et je ne suis pas du genre à forcer le passage. Avec mon usage et mon tempérament, je n’ai donc pas vraiment été pénalisé, m’amusant même à constater que les automobilistes d’en face étaient beaucoup plus sympathiques à me laisser de la place sur des routes un peu étroites ^^

 

La prise au vent n’est d’ailleurs pas trop sensible à l’usage je trouve contrairement à ce que j’imaginais. La cylindrée et le couple de ma moto aidant, elle permet de tracter et de contrer cela sans que ça ne se ressente significativement à la conduite. Il en serait probablement autrement sur une plus petite cylindrée et une moto globalement plus menue de base.

De ce fait, la consommation moyenne n’augmente pas non plus de beaucoup à la pompe. Dans la pratique, je constate une augmentation de 0,2 L à 0,5 L maximum aux 100 km suivant le poids accumulé dans les valises, pas plus. Évidemment, je ne parle que du contenu des valises. Si vous chargez la moto à bloc avec un topcase, des baluchons, des sacoches de crashbars et j’en passe, le constat ne serait pas le même.

D’origine, on y retrouve déjà des petits autocollants rétro réfléchissants qui sont bienvenus. J’ai quand même acheté un rouleau de mon côté histoire que le gabarit de la moto soit encore mieux perçu, surtout de nuit. On n’est jamais assez prudent. Je les ajouterai sur les valises d’ici quelques jours.

 

Et en tout-terrain, est-ce adapté et recommandé ?

Que l’on soit clair, il n’est pas conseillé d’envisager l’usage des valises rigides pour la pratique du tout-terrain. Il faut néanmoins relativiser cela par rapport à votre niveau et au terrain pratiqué. Dans l’absolu, vous pouvez presque tout faire avec les valises à vitesse raisonnable. Mais il faut savoir que le pied a beaucoup plus vite fait de se prendre au piège avec des valises à l’arrière, occasionnant bien souvent une torsion de celui-ci avec en plus le risque de rester coincé sous le poids de la machine. C’est un fait.

Plus que jamais, équipez vous de bottes sérieuses pour cette pratique et contentez vous de chemins roulants dans l’ensemble. D’autant plus que, comme je le disais plus haut, ce que l’on gagne en stabilité avec les valises, on le perd en agilité. La moto nous embarque très vite dans les passages techniques et les ornières, cela devient vite très physique à tenir et l’on perd clairement en précision de guidage.

 

Ce qui ne m’a pas empêché d’emmener ces valises Heavy Duties à peu près partout pendant cette période de test, y compris dans des passages plus ou moins techniques et étroits, à faible allure évidemment. Car il faut aussi garder en tête que le poids qu’elles embarquent est répercuté sur la boucle arrière de la moto, ce qui n’est déjà pas rien, et que chaque irrégularité du terrain est amplifiée par le rebond et répercutée sur votre cadre. Il est évident que ce n’est pas très bon à la longue et que cela engendrera une fatigue des métaux qui pourrait aller jusqu’à la casse tôt ou tard.

Contenance des valises 48L

Avec un tel volume de chargement, cela laisse envisager de nombreux usages. Pour ma part, c’est le côté utilitaire qui a été privilégié jusqu’à maintenant puisque j’y stocke essentiellement des affaires pour garer la moto en sécurité (des antivols chaîne et U), des outils de dépannage (chargeur smartphone/booster de batterie, chambres à air de rechange, démonte pneus, etc), mes appareils et accessoires de tournage photo/vidéo, …

 

Les valises me permettent aussi d’envisager de faire quelques courses sans trop me poser la question de savoir si cela va rentrer dedans, d’y mettre mes affaires de moto lorsque je veux m’alléger pour aller marcher ou aller manger au restaurant, à l’exception du casque intégral qui ne rentre pas.

Les 4 belles sangles fournies (en option) permettront au besoin de charger du contenu plus volumineux par dessus les valises à l’aide des 4 points d’accroche d’origine. On ne retrouve pas de poignées fixes sur les valises ceci dit, ce sont les sangles qui pallient justement à ce manque si vous avez besoin de les transporter sur une certaine distance.

 

Test de résistance des supports et valises Heavy Duties

On se rend bien compte, rien qu’à l’arrêt, à quel point les contraintes sur la boucle arrière de la moto sont importantes. Si je ne remue qu’une valise à la fois, il y a un effet de balancier qui se crée. Celui-ci ne provient que très peu des supports valises qui sont bien robustes, mais plutôt de l’étroite boucle arrière de la moto. Ce constat va sans aucun doute varier d’une moto à une autre et s’atténuer avec les plus grandes voyageuses qui sont probablement mieux optimisées, mais cela démontre à quel point il peut vite y avoir des contraintes importantes.

N’ayant jamais chuté avec les valises en place sur la moto, j’ai simulé pour vous une chute à l’arrêt en ne retenant qu’assez peu la moto. Ce que l’on constate c’est que malgré le poids conséquent de cette Super Tenere, sachant que j’avais encore plus de 22L d’essence à ce moment là dans le réservoir, rien ne bouge. Les 2 roues sont décollées du sol et l’ensemble ne bronche pas même en faisant un peu bouger la moto. Évidemment c’est une chute à l’arrêt, ce qui est toujours plus facile.

 

Si vous vous demandiez où est passée l’autre valise, et bien elle m’a servit à m’asseoir dessus entre autres, classique. Aucun problème, alors je décide de monter dessus bien au centre, sachant que je dois facilement peser plus de 90 kg avec mon équipement pour vous donner une idée. Pas de problème là non plus, je n’ai pas ressenti la moindre faiblesse. Puis je l’ai envoyée en l’air, plusieurs fois, vide bien sûr mais ça fait quand même son poids. Là encore, RAS.

Suite à quoi je les ai remises sur la moto pour rentrer chez moi en terminant la balade. Sauf qu’à ce moment là, je ne le savais pas encore, mais j’avais complètement oublié de les refixer sur les supports valises en serrant les mollettes, elles étaient juste enfourchées. Une autre sortie se passe, puis je vais voir des amis à 45 min de la maison en passant par l’autoroute, pour aller filmer d’autres scènes.

Sur place, je passe une jolie petite montée de terre et de pierres une première fois sans souci, et au deuxième passage non filmé de l’extérieur, j’ai la valise droite qui décolle de la moto comme on l’entend à la caméra au casque 😀 . A ce moment là, j’ai vite compris que j’avais oublié de la fixer depuis l’autre jour, c’est donc totalement de ma faute évidemment !

 

J’étais étonné et heureux de constater que le choc a été absorbé par un des renforts optionnels lorsqu’elle est retombée sur un gros cailloux de ce passage, d’où le bruit métallique bien net. Sachant qu’il restait quand même un peu de poids à l’intérieur, à savoir une chaîne antivol, un grand antivol en U et 2 chambres à air. Si besoin, je n’ai qu’à percer les rivets pour le démonter et le redresser, la valise n’a rien. Voilà donc sans le vouloir une nouvelle démonstration de résistance.

La dernière démonstration n’est pas volontaire et plus naturelle, sans les valises cette fois. Je m’amuse lors d’une journée tout-terrain de groupe à choisir la difficulté en passant sur des gravats, mais ayant été ralenti pour engager la deuxième zone, je n’ai pas su rattraper la moto quand la roue avant a été déviée par une grosse brique. Résultat, moto à terre sur une surface dure et très irrégulière, pratiquement à l’arrêt. Pas de bobo et les dégâts sont mineurs, à savoir des griffes superficielles sur la peinture et d’autres un peu plus marquées sur une petite zone de 4 cm uniquement. Voilà pour ce qui est de la résistance des supports valises Heavy Duties et de la peinture. Approved !

 

A l’intérieur des valises, j’ai aussi été agréablement surpris de constater le bon état général du revêtement moussé dans la valise droite malgré avoir laissé mes gros antivols dedans en permanence, y compris pour mes sorties tout-terrain. De l’autre côté, il est encore presque comme neuf étant donné que le chargement était globalement peu agressif. C’est donc une bonne option qui permet de réduire les bruits des éléments qui remuent, de préserver le bon état de votre chargement ainsi que de l’aluminium des valises.

Le test complet à retrouver en version vidéo

Montage et test des supports et valises aluminium Heavy Duties sur la Yamaha XTZ 750
Non seulement Heavy Duties est sans doute le dernier fabricant à encore proposer des accessoires pour certaines de nos vieilles machines des années 90, mais ils peuvent à ce jour se satisfaire de la qualité de leurs produits pour un prix très souvent inférieur à la concurrence.

Si l'on peut en attendre des efforts du côté des instructions de montage qui restent trop légères même pour d'autres Trails de ce que j'ai pu en voir, on se réjouit néanmoins d'en avoir largement pour son argent une fois que tout est installé sur la moto.
Seul le système de fixation des valises pourrait être amélioré pour accélérer cette étape, ce qui ne gênera que ceux qui ont besoin de les enlever fréquemment.

En dehors de cela, le matériel est robuste, bien conçu, c'est fait pour durer et pour vous accompagner aussi bien au quotidien que pour vos voyages au long cours.
On a aimé
  • Très bonne qualité générale, matériaux et finitions
  • Bien étanches et costaudes en toutes conditions
  • Tarifs compétitifs par rapport à la concurrence
On n'a pas aimé
  • Instructions trop légères et montage fastidieux suivant la moto
  • Pose et dépose des valises un peu longue
  • Pas de poignées fixes sur les valises, il faut utiliser les sangles
4.3Note Finale

5 Réponses

  1. Prana loaded

    Super Galor, encore une fois !! Merci pour cette article et je te, vous confirme à tous que pour ce qui est des support valises pour notre modèle XTZ 750, faut s accrocher, incroyable, même. Avec mes 2 sangles à cliquets, que d effort et de jugeote pour mètre en place… C à a été dur vraiment, et j ai même du abandonner les 2 dernières vis sous le porte paquet Côme tu dis, trop de décalage, même. En ayant galère pour 2 des 4 autres fixations… Toi tu a pu les mette en travers, moi j ai opter pour les faire ce rejoindre en ajoutant un raccord de métal mais décidément, trop de décalage.. Mais a force on y parviens.. Le matos est de qualité, C est super, mais je pense qu ils aurait du être plus précis et mieux définir les trous et épaisseurs pour la partie sous le. Top. Case… Quant aux valises elles. Sont super, j ai hâte..

    Répondre
    • Galor Offroad

      Salut Prana Loaded 🙂

      Arf, finalement tu as été aussi embêté que moi si ce n’est pire… quelle épreuve 😅
      Mais comme tu dis, au final c’est du matos très robuste. Dommage pour ces fixations peu précises malheureusement. Merci pour ton retour qui confirme les choses.

      Maintenant que tout est en place, la moto doit avoir fière allure 😎 Bonne route !

      Stéphane.

      Répondre
      • Prana loaded

        Oh oui, merci, et j aurai du ajouter ds mon commentaire, que 1 à 2 sangles à cliquet ne suffiront pas, il faut en effet également un ecarteur serré joint robuste, j ai du investir en sus mais au
        Final, C est du
        Super costaud… Ps merci encore pour tes articles et publications et ta passion….
        VVV

  2. Sigrist

    Bonjour
    Merci pour ce joli test qui répond à presque toutes mes interrogations concernant ce produit, j’aurais aimé savoir si il était possible de changer les serrures par des modèles d’un autre fabricant ?

    Répondre
    • Galor Offroad

      Bonjour Sigrist, merci pour ton message 🙂

      Il est tout à fait possible de changer les serrures des valises qui ne sont retenues que par des rivets. Il suffira de les percer et de monter les nouvelles serrures en lieu et place si les trous correspondent, ou de les boucher et d’en faire des nouveaux le cas échéant.

      Sauf cas particulier sur demande, il n’existe pas d’option à la commande pour recevoir les valises sans aucune serrure prémontée.

      A bientôt ✌
      Stéphane.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.