Nouveautés 2019-2020 chez KEIS : les gants chauffants G502 et G601, et un nouveau système de batteries

Présent depuis trois années sur le marché francais, KEIS a su s’imposer comme une référence du vêtement chauffant. Le spécialiste britannique du vêtement chauffant dévoile ses nouveautés pour l’hiver 2019-2020 : deux nouvelles paires de gants chauffants homologués, et un nouveau système de batteries.
Les nouveautés seront disponibles à partir du 1er octobre et Matthieu aura l’occasion de vous en proposer rapidement un test complet sur le site 🙂

 

La différence entre les deux modèles G502 et G601 est la coque de protection au niveau des phalanges. Elle est en carbone rigide sur le G502 et en matériau souple sur le G601. Les deux coques protègent aussi bien l’une que l’autre, sont homologuées de façon identique (CE EPI EN 13594: 2015), et les gants ont les mêmes caractéristiques techniques. Le choix à faire est donc simplement esthétique.

Grâce à la technologie Dual Power, les gants chauffants KEIS peuvent être alimentés par trois sources différentes :

  1. par la batterie du véhicule
  2. par les nouvelles petites batteries amovibles au lithium 2.6A qui s’insèrent dans la manchette de chaque gant
  3. par les grosses batteries amovibles au lithium 5.2A

Ces différentes solutions permettent d’offrir un large choix pour tous les usages : urbain et voyage. Les batteries sont vendues séparément.

 

Ces gants sont également compatibles avec les vestes et gilets KEIS afin de centraliser l’alimentation de plusieurs vêtements chauffants KEIS en un seul point. La température de chaque gant se règle grâce au bouton présent sur le dessus de chaque main et permet trois niveaux de chauffe.

Les gants KEIS G502 et G601 en détail

Les gants sont construits en 4 couches successives de matériaux :

Couche extérieure : protection

La couche extérieure du gant est composée majoritairement de cuir avec quelques inserts en nylon. Les matériaux sont cousus entre eux par des doubles coutures renforcées. Des soufflets en nylon aux articulations permettent de conserver une bonne agilité des doigts pour une préhension optimale des leviers et des poignées du guidon.

Une raclette sur l’index gauche permet d’essuyer la visière du casque en cas de pluie. Par ailleurs, un traitement déperlant sur la couche extérieure du gant évite au cuir de se gorger d’eau.

Un premier rabat permet de serrer le gant autour du poignet afin qu’il reste bien en place même en cas de chute. Un deuxième rabat permet de serrer la manchette du gant autour de la veste moto afin de contrer le froid et l’eau de pluie.

 

Deuxième couche : étanchéité

La deuxième couche du gant est constituée d’une membrane étanche et respirante Hipora. Non seulement l’eau de pluie ne pénètre pas le gant, mais la transpiration et moiteur des mains est évacuée vers l’extérieur.

Troisième couche : isolation

La troisième couche est la doublure thermique 3M Thinsulate. Grâce au système de chauffe KEIS, cette doublure interne est particulièrement fine, ce qui rend les gants beaucoup plus fins et faciles à manipuler que des gants d’hiver classiques. L’épaisseur de ces gants est ainsi semblable à celle de gants mi-saison.

Quatrième couche : chauffe

Enfin, la quatrième couche concerne le système de chauffe qui s’étend sur l’ensemble du dessus de la main, du poignet au bout des doigts. Ainsi les doigts, qui sont normalement les premiers refroidis par le vent, sont maintenus bien au chaud. Ces panels chauffants reposent sur une doublure en polyester qui est en contact avec la peau et permet de répartir uniformément la chaleur produite.

Les couches internes sont cousues entre elles pour éviter tout retournement des gants en cas de mains humides. Et bien évidemment ces coutures sont placées de telle façon qu’elles ne percent pas la membrane étanche Hipora.

 

Prix public conseillé : 270 euros

Résumé des informations techniques :

  • Alimentation par technologie Dual-Power : sur batterie moto ou batterie autonome lithium Li-ion Keis
  • Durée de chauffe sur batteries autonomes lithium Li-ion Keis 2.6A : jusqu’à 4 heures
  • Durée de chauffe sur batterie autonome lithium Li-ion Keis 5.2A : jusqu’à 8 heures
  • Durée de rechargement complet de la batterie sur secteur 220V : 2 à 3 heures
  • Intensité 1.6A (la paire), Puissance 19,2W, Voltage : 12V

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.