On pourrait penser que la protection des cervicales n’est que l’apanage des motards en motocross. Pourtant, en offroad voir même sur route, le “coup du lapin” peut se produire.

Si vous souhaitez protéger votre cou, vous n’aurez sûrement pas envie de vous balader avec une énorme protection cervicale coûtant plusieurs centaines d’euros (et moi le premier).

Pourtant, il existe des alternatives moins coûteuses permettant de protéger assez efficacement tout en laissant une certaine liberté de mouvement.

C’est ce que la société française Kenny Racing propose avec une protection cervicale vendue moins de 40€. Que vaut-elle ? Est-elle pratique avec un trail ? C’est ce que nous allons vous faire découvrir.

Présentation du tour de cou Kenny

Le tour de cou est composé de mousse polyuréthane thermo compressée et structurée, entourée d’une housse amovible 90% / 10% polyester. La housse peut être retirée afin d’être lavée à la main.

 

Côté dimensions, l’ensemble est relativement compact :

  • Dimensions externes : largeur 23 cm / profondeur : 32 cm
  • Dimensions du passage de cou : largeur : 15 cm / profondeur : 17 cm

Ses 5 cm d’épaisseur lui permettent de combler l’espace entre vos épaules et le casque. Le passage de cou de 15 cm de diamètre devrait quant à lui convenir à la plupart des motards.

La partie frontale s’ouvre afin de faciliter l’insertion et est maintenue à la fois par un scratch et un clip plastique.

Enfilage

L’enfilage se fait très simplement. On met son casque puis on ouvre le tour de cou pour venir le caler entre ses épaules et son casque.

 

Je l’ai testé avec 3 casques : le Nexx XD1, le Schuberth E1, le Kenny Explorer, et le confort de port de ce tour cou fut très différent selon le modèle de casque.

En effet, selon la hauteur de votre casque, l’espace entre vos épaules et le bas du casque sera plus ou moins important.

Par exemple, le Nexx, équipé de mon intercom Scala Rider Q3, descend assez bas. Ce qui fait que le tour de cou ne passe pas bien et rend son utilisation avec ce dernier moins pratique.

A l’inverse, le Schuberth et le Kenny sont plus courts et permettent une utilisation aisée du tour de cou.

 

C’est donc un détail à bien prendre en compte avant tout achat. Bien entendu, si vous possédez un casque de cross, il n’y a aura aucun soucis puisque ces derniers sont pensés de base pour être utilisés avec une protection cervicale.

Utilisation sur route

Sur le bitume, le tour de cou va inévitablement venir limiter vos mouvements. Il sera moins facile de tourner la tête pour regarder autour de soi. Mais il ne devient pas non plus impossible de tourner la tête.

Cela gêne surtout en ville mais, sur départementale ou sur autoroute, on bouge peu et c’est agréable à porter.

D’ailleurs sur autoroute, lorsqu’il y a beaucoup de vent, le casque bouge moins car il est “calé” par le tour de cou. C’est plutôt reposant pour les long trajets mais ce n’est pas un coussin gonflable que l’on mettrait pour dormir non plus !

 

Utilisation offroad / TT

Lorsque l’on arrive dans les chemins et que l’on se met debout sur sa moto, les épaules s’abaissent et là, aucune gêne à signaler. On reste libre de tourner la tête à gauche, à droite, de lever plus haut le regard, il se fait oublier.  Pour autant, si on fait un mouvement ample en levant ou baissant la tête, on sent bien que la protection cervicale est présente et limitera les dommages au cou en cas de gadin.

 

Même après quelques heures de roulage, la matière de la housse ne vient pas gratter le cou et le poids de 370g ne se ressent pas.

Vous souhaitez nous soutenir ?

Si ce produit vous intéresse, sachez que vous pouvez nous aider à financer le site, en cliquant sur le lien ci-dessous pour l’acheter. Nous récupérerons ainsi une petite commission sur votre achat sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit ✌️

Acheter la protection cervicale Kenny sur Motoblouz

 

Test de la protection cervicale Kenny
Avec un prix public indiqué de 39,95€, la protection cervicale est un accessoire simple et efficace pouvant limiter les complications en cas de chute.Il est léger, n’entrave pas les mouvements en tout terrain et se fait très vite oublier.Evidemment ce ne sera pas aussi efficace qu’une protection cervicale 4 ou 5 fois plus chère, mais pour un usage autre que le cross, je trouve cela bien suffisant.Si votre casque ne descend pas trop bas sur votre cou, je vous conseille l’investissement surtout si vous faites pas mal de offroad avec votre trail, enduro, quad.
ON A AIMÉ
  • Prix attractif
  • Se fait oublier en offroad
ON N'A PAS AIMÉ
  • Pas compatible avec tous les casques
  • Se fait moins oublier sur route
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.