c
‘est une chose que bon nombre de motards négligent lors de l’achat d’un équipement : la dorsale… La protection de base de certaines vestes est déjà tout à fait correcte, mais l’entièreté du dos n’est jamais protégée. On a testé la dorsale Titanium de Kenny et on vous en parle.

Protéger les genoux, les hanches, les coudes et les épaules c’est bien, mais on a souvent tendance à négliger cette partie si importante qu’est le dos. Et pourtant la dorsale c’est la seule chose qui nous protégera d’une paralysie en cas de lourde chute…

Certains vont dire « dans ma veste j’en ai déjà une », ok on est d’accord mais elle ne couvre sans doute pas l’entièreté de votre dos. Les lombaires et le coccyx doivent aussi être protégés ! C’est là qu’interviennent les grandes dorsales vendues séparément.

Chez Kenny, comme bien souvent, ils font dans le rapport (bonne) qualité / prix. La dorsale est proposée à un prix public de 79,95€, ce qui la place assez bien par rapport à la concurrence.

Présentation de la dorsale Titanium

Cette dorsale est composée de :

  • Polyéthylène 48 %
  • Polyester 30 %
  • Polypropylène 10 %
  • Polyamide 9 %
  • Autre produit synthétique 3 %

Ses dimensions sont de :

  • 30 cm au plus large
  • 56 cm au plus long
  • un peu plus de 2 cm d’épaisseur

Il y a de quoi couvrir l’ensemble du dos sans soucis et c’est bien ce qu’on en attend.
Le textile qui sera contre votre dos a une certaine densité et lorsqu’on presse cette matière, nos doigts s’enfoncent légèrement. En réalité cela permet d’évacuer un peu la chaleur qui se dégage de votre dos lors de balades bucoliques.

On va passer en interne afin de voir ce qui va protéger votre dos. Il n’y a pas moins de 4 couches de mousse haute densité de 0,4 cm pour absorber les chocs.
Il est à noter qu’elle est homologuée aux normes EN 1621-2 de niveau 2 et CE.

Pour la maintenir bien en place, il y a deux sangles élastiques ajustables pour les épaules avec des pièces en plastique dur qui pivotent aux extrémités. Ainsi qu’une ceinture de reins ajustable en hauteur et en largeur afin de pouvoir garder la dorsale au plus près de soi.

L’enfilage

Ici vous vous en doutez, il n’y a rien de sorcier. On passe un bras puis l’autre et on fini par fermer la ceinture de reins, tadaaa c’est enfilé. Bien entendu c’est un gros résumé car toutes les « sangles » sont réglables et élastiques pour s’adapter à votre morphologie.

Elle a été testée sur environ 1000 km et sachez qu’habituellement je ne supporte pas que quelque chose serre mon ventre. Comme une ceinture de reins par exemple.
Grâce à son système élastique, je n’ai jamais été gêné par cette ceinture, j’en ai été le premier surpris. Une fois bien en place, après même pas 5 minutes elle se fait oublier. Et comme c’est de la mousse haute densité, la dorsale épouse parfaitement les mouvements du dos. C’est un réel confort qui est appréciable au quotidien, on n’a pas l’impression d’avoir une sorte de grosse carapace sur le dos !

L’utilisation

Qu’on soit assis ou debout, le constat est le même, la dorsale ne se fait pas sentir. J’ai juste remarqué une chose avec les réglages classiques, la dorsale a tendance à remonter légèrement et ne restait pas bien au niveau du coccyx. J’effectue une modification du réglage de la ceinture de reins et tout reste bien en place ensuite.
Bien entendu la dorsale passe aisément en dessous d’une veste ou d’un blouson moto. Cela dit il faudra prendre en compte le fait que pour les vestes les plus courtes, le bas de la dorsale pourra peut être légèrement dépasser.

Alors évidement, je n’ai pas chuté pour tester complètement la dorsale… Mais je me suis fait un peu taper dessus avec un bâton, afin de sentir si les coups étaient fort perceptibles. Le résultat est que je suis toujours sur mes deux jambes sans hématome ;).
Certes ça ne représente pas du tout la violence que ça peut être lorsque l’on tombe mais on se rend compte de la très bonne atténuation des chocs et c’est très rassurant.
Pour aller un peu plus loin en terme de protection, elle serait sans doute parfaite avec du D3O à la place de la mousse haute densité.

Soyez en certains, si je viens à chuter lorsque je porte cette dorsale, je mettrais à jour cet article.

Test de la protection dorsale Titanium de Kenny
Avec un prix public indiqué de 79,95 €, la dorsale Titanium de Kenny est vraiment à prendre en compte dans la liste des choix potentiels.Elle se veut, pratique, ergonomique, se fait même oublier à l'usage et atténue fortement les chocs.
ON A AIMÉ
  • Le prix
  • Le confort
ON N'A PAS AIMÉ
  • Pas de D3O
  • Remonte si mal réglée
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.