S’il y a bien une chose qui peut vous améliorer le confort de roulage aussi bien sur route qu’en tout-terrain, c’est d’avoir un équipement qui respire ! Pour vos voyages, ce sera particulièrement utile à la saison estivale (mais pas que). Et pour vos escapades en chemins, cela couvre une période beaucoup plus large dans l’année.

Voilà maintenant 2 mois que je porte ces gants Racer Dune à toutes mes sorties moto, et j’ai à ce jour assez de matière pour vous en faire un retour détaillé 🙂

Revue détaillée des gants ventilés Racer Dune

Marque française spécialisée dans la réalisation de gants pour diverses activités sportives, Racer se base sur pas moins de 90 années d’expérience dans le domaine. Des gants été aux gants hiver parfois chauffants, du ski à la moto en passant par le vélo, la gamme est large et les styles assez variés mais globalement sobres.

Les gants Racer Dune, disponibles en coloris sable ou noir uni, sont les gants été par excellence et plus encore pour les pratiquants de tout-terrain. Mais pour autant, il est primordial de ne pas faire l’impasse sur notre protection et de choisir un modèle homologué CE à la norme EN 13594:2015 et certifié d’un bon niveau comme ici, à savoir 1 KP.
Cela signifie que les gants vous protégeront efficacement contre l’effet de l’abrasion en cas de chute, notamment par la présence d’une coque semi-rigide en Ergoflex aux phalanges, d’un renfort en D3O à l’os scaphoïde, et de divers zones agrémentées de pads en caoutchouc, ou plus simplement de cuir.

 

Le cuir étant très résistant à l’abrasion comme vous le savez, au même titre que le AX Suede qui compose l’intérieur des mains (en gris), le D3O un matériau souple haut de gamme qui se rigidifie au moment de l’impact, et l’Ergoflex, lui aussi un matériau souple. On est en présence d’un produit qui se veut moderne, de qualité, et qui se fera oublier sur vos mains.

La manchette n’étant pas trop courte comme on le voit souvent, à savoir 4cm de long, elle vous assure un minimum de protection du poignet. J’ai trouvé ça bien vu et c’est assez rare concernant les gants été très ventilés et principalement en textile. De plus, elle est de belle facture et ne vous lâchera pas en quelques enfilages à force d’insister dessus comme j’ai déjà eu le cas avec une paire à petit prix.
La languette de fermeture est de conception relativement classique mais de qualité, et assure un bon maintien du gant. Elle est suffisante pour ne pas qu’il s’échappe facilement de la main, tout va bien.

 

Cerise sur le gâteau et incontournable de nos jours, on y retrouve un pouce et un index tactiles sur chaque gant pour pouvoir manipuler son écran de Smartphone sans avoir à retirer les gants. Cela fonctionne très bien à l’usage.

Les gants Racer Dune sont disponibles en coloris sable ou noir et du S/7 au XXXL/12 au prix public de 69,95€. Un prix justifié compte tenu des matériaux employés ici 👌

Prenons la route avec les Racer Dune !

Alors que nous étions en pleine période de canicule, j’ai pu réceptionner ces gants très ventilés pour les exploiter jusqu’à leurs limites. Me voilà donc équipé avec des protège-mains moto (Barkbusters VPS) dont j’ai retiré les déflecteurs, et je prends la route pour ressentir un maximum d’air traverser mes mains par ce temps estival.

Très vite, on est surpris de la fraîcheur ressentie, en particulier entre les doigts, là où les gants sont composés d’une maille fine très sexy 😁
L’auriculaire et le pouce étant également ventilés par un textile « mesh » (maillage) plus gros et plus résistant, car ce sont les zones les plus exposées à l’abrasion en cas de chute.
Cela ventile fort, et ceux qui n’ont pas de protège-mains au guidon de leur moto ressentiront également un bon apport d’air frais sur le dessus de la main. Il est plus subtile pour moi mais cela favorise de toute manière la respirabilité et je peux en profiter ponctuellement en sortant la main du guidon lors des longues portions de route plus ennuyeuses.

Rouler par plus de 30 degrés à l’ombre ne leur fait pas peur du tout ! Cette très bonne respirabilité alliée au confort des gants vous les feront très vite oublier. La souplesse de la matière et le revêtement interne n’apportent pas la moindre gêne à l’usage. C’est vraiment ce qui fait la force de ce type de gants légers, c’est-à-dire d’avoir tout le ressenti possible sur vos commandes au guidon.

 

Pour un usage routier, si comme moi vous êtes équipé de protège-mains au guidon de votre moto, les Racer Dune peuvent vous accompagner jusqu’à des températures avoisinant les 15 degrés. Cela vous donne une idée de l’étendue des possibilités d’utilisation, c’est un investissement qui peut vous suivre sur plusieurs mois chaque année sans problème.

Si j’avais peut-être une remarque à en faire, c’est que suivant les préférences de chacun, on pourrait leur reprocher un manque de grip sur les leviers de commande. Le tissu Spandex glisse naturellement sur le métal et cela peut être délicat si vous n’avez pas bien vos leviers en main, ce qui n’était pas mon cas.
Ce n’est donc pas un défaut à mon sens, juste une remarque.

Et en tout-terrain ?

En chemins avec un gros trail comme cette Yamaha XTZ 750 qui est mon unique moto à tout faire, il peut facilement vous arriver de chauffer excessivement en traversant une zone endurisante. Pour le peu qu’il faille faire quelques manoeuvres pour effectuer un franchissement délicat ou que vous alliez aider des collègues en difficulté, vous le savez, il devient vite pénible d’être mal équipé pour ce genre de situations.

Des gants très ventilés tels que les Racer Dune prennent alors tout leur sens. J’ai pu les mettre à l’épreuve de la canicule, des portions techniques et épuisantes en chemins, à l’exposition à la poussière et à la boue, au tir à la corde et j’en passe ^^

Les portions de cuir se gorgent d’eau dans les pires moments (voir les photos ci-dessous) mais on est toujours à l’aise avec ce type de gants aux mains. Je ne vais pas vous dire qu’on arrive encore à les enfiler et les enlever facilement dans ces cas là, car la manchette, extensible mais pas trop, limite un peu le coulissement du gant. C’est à peu près le seul point faible que je pourrais mentionner pour être vraiment critique, mais cela reste assez commun à beaucoup de gants dans ce genre de situations finalement peu courantes. C’est aussi le revers d’une bonne protection pour votre poignet, et je l’accepte.

 

Côté températures, j’ai pu porter ces gants en tout-terrain par des matins très frais, un peu moins de 10 degrés. Si vous n’êtes pas frileux, c’est encore très adapté à mon goût puisqu’on monte vite en température avec l’adrénaline et les franchissements en chemins. Il vous faudra néanmoins être équipé de protège-mains au guidon de la moto bien entendu, afin de limiter au mieux le flux d’air direct lors des portions plus roulantes.

Dans ces conditions de roulage, aucune transpiration significative n’est apparue, cela se passe pour le mieux.

 

Usure après cette période d’essai

Enfin, pour dire un mot sur la résistance et le vieillissement des gants Racer Dune sur cette période de 2 mois, je peux noter un assouplissement du cuir qui s’est d’ailleurs foncé aux extrémités. Tout est normal, ce sont des signes normaux d’usage pour cette matière.

J’ai eu quelques effilochements sur les coutures en bout de gants sur 3 ou 4 doigts, ce qui est fréquent là aussi sur des gants en textile.
En y allant précautionneusement avec un briquet pour faire fondre et solidifier uniquement la couture qui dépasse, cela ne se dégradera plus à l’avenir. C’était la petite astuce au passage dès que vous êtes dans ce genre de cas, car il ne faut surtout pas tirer dessus.

 

Aucun signe particulier de détérioration en dehors de ça. Les matériaux sont résistants et nulle doute que ces gants vont durer un bon bout de temps, encore plus si vous n’êtes pas une brute en chemins comme je peux l’être parfois.
En sachant qu’ils ont été lavés une fois à la main dans un sceau d’eau (la seule méthode préconisée) et passés ensuite à la crème Nivea pour nourrir le cuir.
Une microfibre humide suffit la plupart du temps après une sortie tout-terrain en les laissant sécher à l’air libre.

Vous souhaitez nous soutenir ?

Si ce produit vous intéresse, sachez que vous pouvez nous aider à financer le site, en cliquant sur le lien ci-dessous pour l’acheter. Nous récupérerons ainsi une petite commission sur votre achat sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit ✌️

Acheter les gants Racer Dune sur Motoblouz

 

Retrouvez le test des gants en vidéo

Test des gants Racer Dune : ils ne manquent pas d'air !
Avec cette paire de gants Racer Dune, la marque française propose une belle synthèse d'un modèle à la fois adapté à la route et au tout-terrain.
Ce coloris sable (optionnel) est d'ailleurs du plus bel effet et vous donnera tout de suite des airs d'aventurier sur votre moto. Ils ne passent pas inaperçus, le design est soigné, et les matériaux de qualité.

Que leur reprocher à ce niveau de prix ? Je ne vois pas vraiment.
La respirabilité des gants est pleinement assurée et le niveau de protection CE 1KP est rassurant, le tout avec un bon confort d'usage.
On a aimé
  • Très bon niveau de ventilation
  • Bonne qualité des matériaux employés
  • Pouces et index tactiles sur les 2 gants
On n'a pas aimé
  • Peut-être un manque de grip sur les leviers ?
4.8Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.