Nouveau casque dual sport haut de gamme de la marque italienne, le Nolan N70.2 X s’invite au catalogue comme le casque le plus polyvalent et le mieux équipé du constructeur. Un casque modulaire plutôt qu’un modulable ? En effet, il s’adresse avant tout à ceux qui aiment rouler en casque Jet. Pas question ici de mentonnière relevable, vous avez réellement un 2 en 1 avec une mentonnière amovible !

Cela fait maintenant 3 mois que nous avons réceptionné ce casque Nolan, il est temps de vous en faire un retour complet sur ses aptitudes aussi bien sur route qu’en tout-terrain et dans ses multiples configurations.

Présentation du casque modulaire Nolan N70.2 X

Comme je l’annonçais en introduction, il faut bien faire le distinguo entre la notion de modulable et de modulaire. Un casque modulable est surtout intéressant pour son aspect pratique de la mentonnière relevable, lors des pauses courtes, des passages en agglomération etc… mais avec l’inconvénient du poids qui reste souvent conséquent.
Avec le modulaire, le casque nous permet de décrocher la mentonnière pour réellement se convertir en mode Jet, avec donc un gain de poids, une moindre prise au vent et une meilleure répartition des masses. Cela améliore grandement les sensations.

 

Ce Nolan N70.2 X est donc un casque au style « crossover » de la famille des modulaires, qui s’adresse aux motards qui aiment pouvoir rouler réellement en casque Jet pour certains types de trajets. Tout équipé (hors module intercom et feu stop optionnels), il pèse ainsi 1 733 grammes sur la balance en taille S, auxquels vous retirez les 192 grammes de la mentonnière lorsque vous passez en mode Jet. On est donc cohérent avec l’étiquette qui annonce un poids de 1 720 / 1 540 grammes, ou 1 540 / 1 360 grammes sans casquette ni visière.
Un poids tout juste correct pour ce casque en polycarbonate Lexan, un polymère haut de gamme d’un point de vue efficacité aux chocs mais qui ne fait pas de miracle sur la balance. A noter que 2 tailles de calottes sont disponibles. La première pour les tailles XXS à M et la deuxième du L au XXL.

Évidemment, celui-ci bénéficie de la double homologation P et J (Intégral et Jet) selon la norme ECE 22/05. Et dans la pratique, je peux au moins vous annoncer que la mentonnière ne fait état d’aucune faiblesse à la manipulation comme vous le verrez en photo et surtout en vidéo.

 

Le Nolan N70.2 X est ainsi déclinable dans pas moins de 8 configurations étant donné que la casquette et la visière sont toutes deux amovibles indépendamment l’une de l’autre. Ce qui laisse une vraie possibilité de personnalisation et surtout une vrai versatilité en fonction de la nature de vos trajets.

L’intérieur présente très bien, avec un tissu micro-perforé Clima Confort à double densité, entièrement démontable et lavable. Des zones en tissu à maille fine sont disposés au niveau des emplacement des oreillettes intercom pour améliorer l’audio, une encoche facilite le passage d’un micro perche (du côté droit bizarrement), et une grande bavette anti-remous est amovible au niveau de la mentonnière.

Point très intéressant sur ce casque, il est également équipé d’un pare-nuque (neck-roll) ajustable par des petits élastiques, qui viendra limiter l’infiltration d’air frais dans le casque.

 

Comme vous l’aurez remarqué sur les photos, le Nolan N70.2 X est équipé d’une visière claire ajustable sur 6 crans qui comprend d’origine un double écran anti-buée de type Pinlock (sans mention sur la lentille), d’un écran solaire rabattable et ajustable sur 4 crans (protection UV jusqu’à 400 nanomètres), et pré-équipé pour recevoir en option un module intercom (Nolan N-Com MCS III ou Nolan B601 R Series) ainsi qu’un feu stop d’urgence (Nolan ESS). Un kit complet comprenant un intercom plus évolué est aussi disponible sous la référence Nolan B 901L R Series.
A noter que cela n’empêche pas d’y installer un intercom universel qu’il faudra venir coller sur le casque car la fixation par pince n’est pas envisageable.

Du côté des ventilations, on à droit à une frontale qui ventile l’intérieur de la visière claire (les deux perforations à l’intérieur de la mentonnière sont factices), et 3 ventilations ajustables sur le dessus du casque, chacune sur 2 crans.
Un extracteur d’air généreux prend place à l’arrière du casque pour évacuer l’air chaud.

Le Nolan N70.2 X est un casque proposé dans pas moins de 6 coloris unis affichés à 289,99 € en mat et 329,99 € en brillant, ainsi qu’en 8 coloris à motifs très originaux de 374,99 € à 389,99 €. Prix publics indiqués.

Une garantie de 5 ans accompagnera ce casque, ce qui vous laisse voir venir en cas de défaillance technique.

 

Le test du Nolan N70.2 X

Conversions et mentonnière amovible

D’emblée, un point sur lequel le Nolan N70.2 X fait un sans faute, c’est sur sa modularité. Non seulement vous pouvez choisir parmi pas moins de 8 styles différents, mais surtout cela se fait de manière simple, intuitive et sans outils. Là où certains nécessitent un tournevis pour certaines étapes ou encore une pièce de monnaie pour tourner les vis, rien de tout cela ici.

Pour la casquette ajustable par exemple, ce sont 3 vis à main. Il y a une vis supérieure qui permettra de faire varier son niveau, et deux vis latérales de type 1/4 de tour pour finir de la retirer. Et c’est tout, la visière claire tient avec son propre système d’accroche.

Pour cette dernière, c’est un système d’éjection efficace avec un petit levier à pousser de chaque côté. La visière sort toute seule des crans, pas besoin de tirer dessus et de craindre de casser quelque chose à la manipulation.
Pour la remettre en place, il suffit de la présenter de la bonne façon et cela se clipse sans forcer.

Si vous souhaitez la retirer, il faudra idéalement venir clipser les grands caches en plastique fournis dans la boîte pour une meilleure finition et garder quelque chose d’aérodynamique.

 

Même chose pour la mentonnière amovible, deux autres petites pièces en plastique permettent de boucher les trous du système d’accroche à l’avant du casque, par souci de finition. Je ne les ai jamais mises et n’ai rencontré aucun souci particulier de nuisances sonores ou autre, c’est vraiment du détail pour l’aspect esthétique.

Retirer la mentonnière est aussi un jeu d’enfant. D’un simple appui sur les boutons gris de chaque côté, vous profitez alors d’une vision encore supérieure mais aussi d’un casque plus léger et très respirant. Avec la visière claire baissée en configuration Jet, le vent tape au niveau de la bouche et tout le reste du visage reste bien à l’abris, c’est très agréable.

Le système de fixation étant d’ailleurs très bien fait pour à la fois permettre un détachement facile et rapide, mais aussi une remise en place sûre en laissant entendre des « clics » francs si tout est bien en place. On s’aide du rétroviseur de la moto pour les premières fois et très vite on prend le coup de le faire à l’aveugle. L’idéal étant d’avoir une petite place dans un topcase ou une valise de la moto pour pouvoir y stocker la mentonnière et ainsi passer d’une configuration à une autre en une fraction de secondes.

Quelques exemples de situations typiques ou cette transformation pourra être appréciée si vous aimez rouler en jet avec le gain de poids que cela apporte :

  • pour un trajet boulot ou balade avec une vitesse moyenne réduite, beaucoup d’agglomération par exemple,
  • se rendre à une balade route ou tout-terrain par la route en mode intégral, et le transformer en jet une fois sur place avec les amis,
  • discuter plus facilement avec votre passager lors d’un voyage en duo, avec des arrêts fréquents.

 

Un point sur la robustesse du système, on peut agripper le casque par la mentonnière et le retourner vigoureusement dans tous les sens sans en ressentir la moindre faiblesse. Ça ne bouge pas et il me paraît impossible qu’elle se décroche sans un choc très violent.
J’ai tapé dessus à plusieurs reprises à la fin de la période de test pour m’en assurer. Malgré les pattes de fixation en matière plastique, cela semble efficace et bien dimensionné.

Usage sur la route et en tout-terrain

Il faut croire que j’ai « une tête à Nolan » car ce casque correspond parfaitement à ma morphologie et tient bien sur la tête, aussi bien en mode Intégral que Jet. L’intérieur est accueillant (bien que l’entrée soit un peu étroite à cause du pare-nuque), doux et confortable. Je m’étonne souvent à le porter des heures durant pratiquement sans l’enlever, juste en y retirant la mentonnière pour certaines pauses photo ou pour m’hydrater par exemple.
Avec la plupart de mes précédents casques, je finis souvent tôt ou tard par avoir un point de pression au niveau du front, ce qui n’a jamais été le cas avec ce Nolan.

 

Pas de miracle côté poids par contre, le casque pèse un peu lorsqu’il est totalement équipé. Les plus sensibles pourront être gênés pour de longs parcours car cela finit par se ressentir sur la nuque surtout si votre balade est agitée. Je m’y attendais, car on fait difficilement des casques aussi bien équipés et vraiment légers.
Mais il faut le prendre tel qu’il est. Son équipement et son côté modulaire peuvent largement en valoir la peine si vous êtes la cible de ce genre de produit, c’est à dire à pouvoir profiter d’un casque multi-facettes.

Deux bonnes nouvelles pour contrebalancer cela, le Nolan N70.2 X est d’une part plutôt bien insonorisé, et d’autre part aérodynamique.
Sans pouvoir être considéré comme un casque silencieux, loin de là, on peut néanmoins se réjouir qu’il soit dans une bonne moyenne et qu’il filtre assez bien le bruit du vent et des turbulences. La bavette et le pare-nuque aidants.
Les ventilations n’apportent aucune nuisance sonore en position ouverte soit dit en passant.

 

Il reste donc un casque agréable à utiliser même sur voie rapide, pourvue que vous y retiriez la casquette en cas de longs parcours, ce qui est valable pour à peu près n’importe quel casque dual sport de toute manière.

Cette casquette étant ajustable sur deux positions, elle sort complètement du champ de vision en position haute mais au risque de tirer un peu plus sur la nuque dès que l’on relève légèrement la tête en roulant. Je préfère donc l’utiliser continuellement en position basse pour limiter cet effet, mais aussi pour bénéficier d’une meilleure protection face au soleil bas (surtout à l’hiver), et contre les projections en usage tout-terrain.

 

Relevée au maximum, la visière claire offre aussi comme avantage de sortir complètement de votre champ de vision. J’en ai rarement vu monter si haut et c’est un vrai confort en évoluant à petite vitesse en ville ou en tout-terrain, le regard n’est pas distrait.
Grâce à cela, on peut d’ailleurs utiliser un masque de cross sans problème tout en gardant la visière installée, comme le Prov Vision Base en photo. Non seulement il se positionne parfaitement et avec de la marge, mais vous pourrez aussi fermer la visière claire par dessus pour être mieux protégé du vent ou de la pluie sur les sections roulantes de votre balade off-road.

Lors d’arrêts fréquents, le Nolan N70.2 X est pourvu d’une jugulaire de type microlock qui se manipule très facilement même avec des gants aux mains. Le système reprend à peu de choses près ce que l’on a avec une boucle micrométrique au moyen d’une section crantée pour un ajustement précis, et avec un décrochage automatique en tirant sur le petit levier rouge.
Cette solution est tout à fait adaptée et cohérente avec l’usage très polyvalent autorisé avec ce casque.

J’y ai par contre noté un bémol assez gênant de mon côté, et c’est la première fois que je suis impacté par cela sur un casque : la jugulaire est trop courte.
En effet, même avec le réglage de sangle qui permet de l’étendre au maximum, j’arrive tout juste à engager 2 ou 3 crans du système microlock (le minimum requis) avant de finir étranglé ^^. C’est particulièrement impactant à l’hiver par les températures négatives lorsqu’un tour de cou polaire devient nécessaire.

 

Heureusement, on peut en général se contenter la majorité du temps d’un tour de cou coupe-vent plus fin, d’autant plus grâce au système pare-nuque dont le Nolan est équipé. C’est un accessoire bienvenu que l’on retrouve rarement sur d’autres casques.
En le resserrant au maximum, le vent ne s’infiltre pratiquement pas sur les côtés et à l’arrière du casque, ce qui est malheureusement moins le cas à l’avant au niveau de la bavette amovible. Une turbulence a tendance à se créer et le vent se fait ressentir au menton malgré la large bavette. Peut-être trop fine et trop perméable au vent ? Difficile à dire.
Si les boutons de serrage des cordons élastiques pouvaient être un peu plus pratiques à manipuler (moins ronds, pour une meilleure prise en main) ce serait encore mieux.

 

On en vient à parler des ventilations de ce casque, et j’annonce d’ores et déjà que je suis resté sur ma faim. L’écran anti-buée Pinlock fait bien le boulot la plupart du temps, mais la ventilation frontale est tellement inefficace qu’on se retrouve très vite en agglomération à avoir un bandeau de buée sur toute la zone où le Pinlock n’est pas présent avec la visière fermée.
Jusque là, tout va bien. Sauf que si vous roulez longtemps visière fermée à petite vitesse ou dans les chemins, elle ventile tellement peu que de la condensation finit par s’accumuler à l’intérieur du casque sur la zone du Pinlock, et là ça devient dérangeant. A préciser que ce phénomène ne devrait se produire principalement qu’en période hivernale bien sûr.

 

Chose étonnante, la ventilation frontale dévie pourtant l’air directement sur la visière par l’intérieur, cela devrait donc assister efficacement le Pinlock. Deuxième chose, d’après Nolan, de l’air est censé passer au travers des deux perforations à l’intérieur de la mentonnière pour arriver sur votre museau mais elles sont factices chez moi. J’ai pourtant pulsé de l’air par l’avant sans réussir à y faire remuer un mouchoir en papier, ce qui a confirmé mon ressenti sur la route.
J’en vois venir certains, j’ai souvent roulé plusieurs minutes debout sur la moto pour annuler l’effet de ma (courte) bulle de protection 😉

 

Les ventilations sur le dessus du casque font un peu mieux. Les latérales sont très discrètes mais la ventilation centrale se fait déjà un peu plus ressentir. Ce n’est pas flagrant dans le casque mais il se passe bien quelque chose, surtout en constatant que l’on a finalement rarement très chaud à l’intérieur, signe que la température se régule à peu près bien en réalité.

Malgré tout, j’ai souvent préféré ouvrir la visière claire du casque et baisser la visière solaire pour bénéficier d’un renouvellement rapide de l’air dès que je tombe à basse vitesse tout en gardant un peu les yeux à l’abris.

 

Deux ou trois petites choses pour finir le tour du Nolan N70.2 X. Vous entendrez probablement comme moi quelques grincements en roulant, ils sont dus à la fixation de la mentonnière. Il n’y a pas de jeu perceptible en main mais forcément le plastique du mécanisme travaille un peu, et cela s’entend.

Autre chose, la visière solaire vibre sur des routes de campagne ou en tout-terrain lorsqu’elle est baissée. Elle reste légèrement mobile et peut se faire entendre en tapotant contre le plastique dans sa position la plus basse uniquement. Des petits tampons auraient éliminé ce phénomène.

Dernière petite note à propos du système de la visière solaire justement, il a fini par « s’enrayer » un peu en fin de période de test. Le mécanisme est pourtant bien propre mais les 2 derniers crans passent maintenant en force alors que les 2 premiers sont toujours aussi fluides. Quoiqu’il arrive, il y a une garantie de 5 ans qui veille sur ce genre de souci aléatoire 🙂

Rien à dire pour le reste, c’est un casque qui a de belles finitions et une jolie peinture.

 

Vous souhaitez nous soutenir ?

Si ce produit vous intéresse, sachez que vous pouvez nous aider à financer le site, en cliquant sur le lien ci-dessous pour l’acheter. Nous récupérerons ainsi une petite commission sur votre achat sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit ✌️

Acheter le casque Nolan N70.2 X sur Motoblouz Acheter le casque Nolan N70.2 X sur Ixtem-Moto

 

Test du casque Nolan N70.2 X en vidéo

Test du casque Nolan N70.2 X : un Dual Sport modulaire bien équipé
Voilà une belle découverte d'un casque modulaire avec ce dual sport Nolan N70.2 X. Il s'avère être un vrai casque tout-en-un confortable, rassurant, et proposé à un tarif cohérent au regard de ses équipements intégrés ou optionnels, et des possibilités de personnalisation.
Gardez simplement en tête que ce n'est pas un modulable mais bien un vrai intégral homologué que vous pourrez transformer en casque jet plus léger avec un style unique dès que l'envie vous prend 🙂

Tout n'est pas parfait évidemment. Il y a bien quelques grincements perceptibles à l'usage et une ventilation frontale qui mériterait d'être sérieusement améliorée par exemple.

Mais proposé à partir de 289,99€ en coloris mat, vous en aurez pour votre argent avec un casque bien fini et garanti 5 ans par une marque de renom.
On a aimé
  • Modularité facile et transformable en vrai Jet
  • Confortable sur des journées entières
  • Bonne isolation et insonorisation correcte
On n'a pas aimé
  • Ventilation frontale très peu efficace
  • Petit grincement de la mentonnière
  • Visière solaire qui vibre dans sa position la plus basse
4.3Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.