Pour notre première année de présence à ce salon auto/moto de Bruxelles sous l’étiquette Motard-Adventure, nous nous sommes tout naturellement concentrés sur le segment des trails et maxi-trails. Il faut dire que fin 2017 et début 2018 nous a réservé pas mal de bonnes nouveautés que l’on vous invite à aller découvrir sur ce salon moto qui est ouvert au public du 12 au 21 janvier 2018.

Du côté des prototypes, la présence de la Triumph Tiger 800 Tramontana à compensé l’absence des Yamaha 700 Tenere et KTM 790 Adventure que nous avions pu découvrir au salon de Milan en fin d’année dernière. Vous la découvrirez un peu plus bas dans les moindres détails !

Sommaire des marques

BMW F750GS & F850GS

Chez BMW, c’était l’occasion de se mettre à bord des deux grosses nouveautés mid-size F750GS & F850GS qui préfigurent à n’en pas douter une prochaine R1250GS. Nouveau moteur, nouveau châssis, nouveau design, ce sont des motos totalement revues.
Elles gardent un bicylindre mais il est cette fois calé à 270° (contre 360° auparavant) pour lui donner cette sonorité typique assez proche des blocs en V. On rappelle que ces deux motos ont exactement la même base moteur de 853cc et que seuls les réglages moteur font la différence en terme de couple et de puissance, en promettant une plus grande vivacité face à l’ancienne génération.
Elles sont toutes deux compatibles permis A2 et la hauteur de selle a été revue à la baisse pour les rendre plus accessibles. Le réservoir d’essence se retrouve d’ailleurs en position traditionnelle à l’avant plutôt que sous la selle comme précédemment.

 

L’équipement électronique de ces deux modèles est enrichi puisqu’on dispose maintenant d’un éclairage LED, du tout nouvel écran TFT avec différents modes de conduite, du système de démarrage Keyless, des suspensions électroniques Dynamic ESA, du Shifter up and down, ou encore d’un bouton d’appel d’urgence automatique. La liste est longue et la majorité sont des options vous vous en doutez ^^

BMW F750GS
Prix d’appel : 9650€ – Date de sortie : début 2018
BMW F850GS
Prix d’appel : 11950€ – Date de sortie : début 2018

Bullit Hero

La petite Bullit Hero 125 est sortie l’année passée mais avec son coloris White Racing, il faut avouer qu’elle nous a tapé dans l’oeil ! Ça valait bien quelques photos de la bête qui a tout d’un vrai Trail même si elle est plutôt connotée Scrambler par beaucoup. A voir sa garde au sol (25cm !) et ses grands débattements de suspension, ça ne laisse pas de doute sur ses capacités en tout terrain.

 

Elle peut avoir des allures de jouet avec ses « petites » roues (17″ – 18″) et son étroitesse, et pourtant elle en impose quand on est face à elle. Une moto plaisir et d’apparence qualitative à moins de 3000€ pour les permis B/A1. On a qu’une envie en la regardant, c’est d’aller s’amuser avec !

Prix d’appel : 2899€ – Date de sortie : mars 2017

Ducati Desert Sled et Multistrada

Voilà une autre moto qui n’est plus tout à fait nouvelle mais qui nous a fait très plaisir de voir sur ce salon. Il s’agit de la Ducati Desert Sled dans son tout nouveau coloris Black Edition qui rend hommage aux années 1980, l’âge d’or des motos d’enduro.
Un gros scrambler compatible permis A2 avec une vraie position trail agréable à son guidon, qui a beaucoup fait parler de lui à son arrivée sur le marché. Souvent assimilée de loin à la célèbre Yamaha XT 500, elle n’en reste pas moins une moto très moderne et imposante, tant physiquement que sur la balance avec ses 209kg tous pleins faits.

Prix d’appel : 11290€ – Date de sortie : février 2017

 

Non loin de là, vous y découvrirez le gros trail de la marque, à savoir la Ducati Multistrada 1200 Enduro dans sa version Pro qui ajoute notamment les barres de renfort Touratech avec feux à led, les pneus Pirelli Scorpion Rally, une bulle basse, et un échappement Termignoni.

Mais c’est aussi la nouvelle Multistrada 1260 qui nous intéresse ici, exposée par ailleurs en finition Pikes Peak qui offre un package supplémentaire sur base de la version S, à savoir : l’échappement homologué Ducati Performance signé Termignoni, la bulle, le garde boue avant, les déflecteurs latéraux et le cache Hands-Free tous en carbone, ainsi que des suspensions Öhlins haut de gamme. Même si on s’éloigne clairement de l’esprit trail de base, on ne peut que saluer le charisme fou de cette moto qui ne laisse pas indifférent !

 

La nouveauté du millésime 2018 tient dans l’augmentation de la cylindrée non pas au profit des performances pures, mais plutôt pour bénéficier à l’usage « réel » des motards au quotidien. Entre autres, plus de souplesse et plus de couple à bas et mi-régimes. Ducati a annoncé 85% du couple maximum disponible dès 3 500 tr/min, ce qui semble être vérifié par les essais presse déjà réalisés.

A côté de ça, on peut rappeler que c’est évidemment une moto à la pointe de la technologie avec son aide au démarrage en côte (VHC), ses multiples modes de conduite et modes de puissance, le Ducati Safety Pack qui comprend l’ABS en courbe Bosch et le DTC, ainsi que le Ducati Wheelie Control (DWC).

Prix d’appel : 18490€ – Date de sortie : nc

Honda Africa Twin Adventure Sports

On attaque ici une autre belle nouveautés à nos yeux, avec ce millésime 30ème anniversaire de la CRF1000L.
Si de loin on pourrait parfaitement s’y méprendre, il ne fait aucun doute en s’approchant que c’est véritablement une version à part qui rappelle d’ailleurs en quelques points la mythique RD03 de 1988, pour les connaisseurs. Le plus flagrant étant évidemment le coloris HRC de cette version qui est beaucoup plus nostalgique qu’un simple bleu/blanc/rouge comme sur la version standard. Ici les tons et l’esthétique générale sont plus fidèles, et le cadre est passé en blanc.
Autre retour sympathique, c’est la trappe de rangement située dans l’écope arrière droite qui fait son apparition, ou encore la boucle arrière tubulaire (support topcase) peinte en gris clair.

 

L’Africa Twin Adventure Sports se voit dotée d’un réservoir avec 24,2L de contenance (+ 5,4L) qui est bien visible lorsqu’on s’installe sur la moto, ça en impose. On retrouve aussi un tas d’améliorations techniques comme une garde au sol et des débattements de suspensions plus importants, un sabot moteur plus protecteur, des barres d’ornement, et un guidon rehaussé et reculé pour favoriser la pratique sur piste.

Bien entendu elle profite des améliorations de la version de base avec le nouvel écran au tableau de bord, son accélérateur électronique et les quatre modes de conduites (mais pas de régulateur de vitesse), un antipatinage désactivable plus sophistiqué, un échappement retravaillé, etc…

Prix d’appel : 15990€ – Date de sortie : mars 2018

Côté X-ADV, Honda a visiblement pris en compte les remarques des clients puisqu’il est maintenant rendu disponible aux permis A2 et que le contrôle de traction fait son apparition (HSTC).

 

Un mode de conduite offroad est ajouté pour ce millésime. Il viendra renforcer le contrôle de traction pour vous permettre des relances plus progressives et plus sûres, au moins le temps de bien le prendre en main. Celui-ci est désactivable d’un appui long sur le bouton « G » (pour Gravel = gravier) pour libérer le pilote qui sommeille en vous !

Retrouvez d’ailleurs notre test complet du Honda X-ADV 2017 : https://motard-adventure.com/test-honda-x-adv-avis-1-semaine

Prix d’appel : 11799€ – Date de sortie : février 2018

Royal Enfield 410 Himalayan

Si la moto en elle-même est déjà connue depuis un bout de temps, il faut savoir qu’elle n’arrive que cette année 2018 sur le marché belge/français. En effet, le premier millésime était d’abord proposé en version à carburateur, pas très compatible avec nos normes antipollution. La voici donc maintenant en version Euro 4 avec l’injection.

 

A n’en pas douter, c’est une moto qui fera son petit effet… dans le bon ou le mauvais sens du terme, car il faut dire que son esthétique est pour le moins originale ! Cela dit, c’est une petite moto de seulement 24,5ch qui a comme avantage de s’ajouter à la liste des motos accessibles aux permis A2, un marché en pleine expansion avec la généralisation du jeune permis.

Chaussée de base avec des pneus mixtes Pirelli MT60 sur des roues de 17″ et 21″, agrémentée d’un sympathique sabot moteur aluminium (22cm de garde au sol) et d’imposants crashbars de série, la Royal Enfield Himalayan ne laisse pas de doute sur sa vocation utilitaire et polyvalente. Notez un débattement correct de 180mm à l’arrière et 200mm à l’avant. On se voit déjà partir au bout du monde avec une machine comme celle-là. Seul son poids relativement élevé nous étonne encore, 191kg en ordre de marche.

Prix d’appel : 4495€ – Date de sortie : février 2018

Suzuki V-Strom 250 et 650/1000 XT Xtreme

Dans le même genre, un trail A2 au look atypique, la Suzuki V-Strom 250 se veut un peu plus routière et moderne.
Découvert l’année passée, ce petit trail de 188kg en ordre de marche s’adresse à un public plutôt urbain en recherche de confort tout en gardant une moto dynamique et économique. La dotation de série inclue un écran numérique avec 3 cartographies moteur, 10 niveaux d’antipatinage, une aide au démarrage Easy Start, et j’en passe.

A côté de ça, on re-découvre les V-Strom 650 et 1000 dans une toute nouvelle version appelée Xtreme. Et quelle gueule !

 

Cette version est reprise sur base des V-Strom XT que l’on connait, mais en les accessoirisant pour en faire de vraies baroudeuses.
Pour les deux cylindrées, on retrouvera une selle confort avec gel pour enquiller les kilomètres sans craintes, et un package de valises / topcase aluminium signés Hepco & Becker histoire de voir large sur la capacité d’emport. Ajoutez à cela un sabot moteur aluminium très enveloppant et des crashbars avec des feux additionnels de série, vous avez là une version full équipée pour faire vos roadtrip on et off-road.

On regrette cependant la faible garde au sol (16,5cm) et les petits débattements de suspension qui restent inchangés. Il faudra se contenter de pistes assez roulantes pour ne pas risquer de devoir s’épuiser dans des zones techniques où elles trouveront vite leurs limites.

Suzuki V-Strom 650 XT Xtreme
Prix d’appel : 10 899€ Date de sortie: janvier 2018
Suzuki V-Strom 1000 XT Xtreme
Prix d’appel : 15999€ Date de sortie : janvier 2018

SWM Superdual 650 T et X

Apparue l’année dernière, la SWM Superdual 650 arrive en concession en ce moment même grâce à son passage Euro 4. Nous l’attendions avec impatience car les trail mid-size gros mono se font plutôt rares ces dernières années il faut le dire.
Ici, on a affaire à un moteur basé sur une ancienne motorisation 600cc issue de la marque Husqvarna mais revue pour l’occasion. C’est une moto 100% italienne conçue dans le pur esprit trail, à savoir une moto économique mais avec une bonne autonomie (réservoir de 18L), pas trop lourde (169kg à vide), et avec un bon potentiel technique en franchissement. A noter qu’elle est donc équipée d’origine d’un sabot moteur aluminium, de crashbars agrémentés de feux additionnels, et d’une bulle mi-haute pour un minimum de protection pilote. C’est toujours ça d’économisé.

 

La version X se distingue de la version T par quelques subtilités : des roues de 18″ et 21″ contre 17″ et 19″ (mais toutes à rayons), une fourche réglée plus souple pour d’avantage d’efficacité dans les chemins (réglable manuellement), et une selle un peu plus creusée pour compenser la hauteur plus importante et qu’elle reste accessible (perchée tout de même à 890mm).
On apprécie aussi les très beaux repose-pieds crantés dès lors qu’on retire le caoutchouc, le sélecteur de vitesses repliable, ou encore la présence d’une béquille centrale qui facilitera l’entretien ou les réparations en bord de route lors d’une crevaison par exemple. Les valises (Givi) sont disponibles en option à 800€, mais offertes lors de l’achat en Belgique (7490€) jusqu’au 31 Janvier 2018.

C’est une moto visiblement bien conçue qui nous rappelle un peu les Yamaha XT 660 R/Z qui ne sont malheureusement plus disponibles, faute d’homologation Euro 4.

SWM Superdual 650 X et T
Prix d’appel : 7890€ valises incluses – Date de sortie: janvier 2018

Triumph Tiger 800 et proto Tramontana

Ce salon de Bruxelles est aussi l’occasion de découvrir la nouvelle Triumph Tiger 800 , une moto qui arrive en concession d’ici quelques mois.
Comme pour la nouvelle Tiger 1200 récemment disponible, elle passe à un éclairage full led avec une nouvelle signature visuelle, et un écran orientable TFT de 5″ fait maintenant office de compteur (sauf sur la XR). La bulle est maintenant réglable manuellement sur 5 positions, le régulateur de vitesse ainsi que les poignées chauffantes sont de série, et les versions haut de gamme apportent même le rétroéclairage des commodos.

 

Ce millésime 2018 profite à l’ensemble moteur/châssis qui ont reçu de nombreuses améliorations techniques, mais le 3 cylindres de 800cc est accessible aux permis A2 en plafonnant à 95ch en version non bridée. Même si un travail sur le poids a été fait (échappement allégé par exemple), elle n’en reste pas moins un trail relativement lourd qu’il faudra manier avec poigne en chemin, là où elle devrait être aidée par sa garde au sol très correcte de 22cm et ses grands débattements de suspensions signés WP.

Côté tarif, Triumph Belgique nous a annoncé que les tarifs des différentes versions de la Tiger 800 seront annoncé le 10 février 2018. De manière officieuse, nous avons pu obtenir l’information que la Tiger 800 XCa se situerait aux alentour de 15 500€ (soit 1000€ de plus que la Tiger 800 XCa actuelle).

Prix d’appel : 11100€ – Date de sortie : février/mars 2018

Juste à côté, nous étions agréablement surpris d’y découvrir la Triumph Tramontana sur base de Tiger 800.
Triumph annonce que ce prototype ne préfigure pas de modèle de série à court terme mais qu’il lui permet de mettre à l’épreuve ses produits et sa technologie sur une machine destinées à des rallyes de haut niveau pour les adapter par la suite à un modèle grand public. On imagine bien (du moins on l’espère très fort !) que l’idée n’en restera pas là et qu’une version poussée du genre verra peut être un jour les concessions.

 

Cette moto est équipée de suspensions Ohlins haut de gamme, de jantes Excel renforcées et de quelques éléments « faits maison » comme on peut le voir en photo. Par exemple, la boucle arrière raccourcie avec des rapiècements en aluminium pour dessiner le passage de roue et la boucle arrière, un garde-boue coupé grossièrement et fixé avec des vis et des colliers rislan, un bloc optique constitué à partir de différents feux additionnels des motos de la marque, etc…
Une très belle machine qui donnera sûrement des idées aux possesseurs de la Tiger 800 qui voudraient s’en inspirer pour améliorer les performances en tout-terrain.

Yamaha Tracer 900 GT et XT1200Z Raid Edition

Sur son stand, Yamaha nous expose une mise à jour de sa XT1200Z Super Tenere qui a maintenant 8 ans il faut le dire. Cette version baptisée Raid Edition propose en fait une déco spécifique avec des nouvelles valises latérales en aluminium (74L au total), une bulle haute et des déflecteurs latéraux, des feux anti-brouillard, et un nouveau sabot moteur enveloppant qui viendra la protéger de sa garde au sol plutôt moyenne (19cm).

Une alternative qui lui permet tout juste de se maintenir face à une concurrence féroce et très technologique sur le marché des maxi-trails.
On aurait bien vu des crashbars de série pour protéger ses éléments latéraux en carbone, très jolis soit dit en passant.

Prix d’appel : 18199€ – Date de sortie : début 2018

 

Et enfin, last but not least, la nouvelle Yamaha Tracer 900 GT qui débarque en concession courant 2018. Une version full équipée qui ravira les voyageurs à bord d’une machine déjà très appréciée pour ses qualités dynamiques et son tarif abordable sur ce segment.

Pour les points principaux, outre les valises rigides que vous aurez tous remarqué, on peut citer l’apparition d’un petit écran TFT couleur, d’une bulle réglable à une main en roulant, des poignées chauffantes, du régulateur de vitesse ou encore du shifter électronique Quick Shift pour monter les rapports sans débrayer.

 

Mais les améliorations ne s’arrêtent pas là puisque vous et votre passager pourrez profiter d’une selle retravaillée, d’une fourche inversée maintenant entièrement réglable, et l’amortisseur arrière s’ajustera rapidement en précontrainte via une molette accessible sur le côté gauche de la moto.
Beaucoup de petites attentions qui lui assurent sans aucun doute un avenir prometteur dans la continuité du succès qu’elle connait déjà jusqu’à maintenant.

Prix d’appel : 12199€ – Date de sortie : juin 2018

 


 

C’est ici que se termine notre compte-rendu des nouveautés majeures de ce salon auto/moto de Bruxelles 2018 (du 12 au 21 janvier). Un salon très complet où vous y découvrirez également des marques comme KTM, Kawazaki, Husqvarna, Harley Davidson… ainsi que de nombreux équipementiers. Il y en a pour tous les goûts et tous les styles, et la grande majorité des motos exposées peuvent être essayées en statique bien entendu, profitez-en !

Pour plus d’informations sur le salon auto/moto Bruxelles 2018 (accès, prix, exposants, etc.) : http://autosalon.be/fr

 

Le tour du salon en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.