Récupéré en même temps que les gants DXR TTR Punch soit il y a environ 4 mois, voici mon avis sur le blouson DXR Mark que j’ai testé sur environ 6 000 km lors de mes trajets quotidiens pour aller travailler ou encore pour rouler le weekend en mode balade sur départementale.  Un usage donc assez classique effectué sur la période été/automne qui m’aura permis de balayer les qualités et les défauts de ce blouson toutes saisons au look vintage assumé.  Que vaut-il sous le soleil, la pluie, les températures chaudes et froides ? C’est que nous allons voir ensemble 🙂

Présentation du DXR Mark

Il suffit de jeter un petit coup d’oeil au DXR pour se rendre compte que l’on fait face à un blouson dans le pur style vintage rétro. Le cuir noir brillant est épais et ne fait pas du tout cheap. J’aime bien ce petit côté lustré qui me rappelle les vieux blousons cuir d’antan.

Détails supplémentaires sympas côté look, on retrouve des rembourrages au niveau des épaules et du buste dans le respect des designs à l’ancienne. Matelassé sur les épaules, coutures en losanges sur le buste, ça ne passe pas inaperçu ! Personnellement, je trouve que c’est ce qui lui donne du charme et ça nous change des classiques blousons cuir rétro lisses et (un peu trop) épurés.

 

Pour autant, ce n’est pas parce qu’il fait vintage que le niveau de protection l’est également. On retrouve toutes les protections que l’on est en mesure d’attendre dans un blouson en 2017 :

  • Coques homologuées CE aux épaules et aux coudes fournies avec le blouson
  • Emplacement pour ajouter une dorsale de niveau 1 ou 2. Malheureusement, cette dernière n’est pas fournie avec le blouson et vous obligera donc à passer à la caisse pour en acheter une séparément (comme la dorsale DXR CE, réf DXR 0069/M) ou à utiliser une dorsale que vous posséderiez déjà (à porter ou à mettre dans le blouson). Personnellement, j’ai utilisé ma dorsale Furygan en D3O de niveau 1. Cela rentre sans problème et ça ne bouge pas. L’ouverture à velcro pour insérer la dorsale est large et accessible. Après, ce n’est clairement pas aussi protecteur qu’une vraie dorsale complète à enfiler séparément.

 

Enfin, niveau confort, on va retrouver pas mal de détails forts appréciables :

  • 4 poches externes et 2 poches internes dont une spécialement pensée pour les smartphones (y compris les gros smartphones comme mon Samsung Galaxy S7 Edge),
  • Col en néoprène pour plus de confort et éviter que cela griffe ou gratte,
  • Fermetures éclair de marque YKK (c’est une marque de bonnes fermetures éclair),
  • Soufflets d’aisance zippés au niveau des avant-bras pour faciliter le retrait du blouson et l’insertion de ses gants dans les manches,
  • Doublure interne non amovible en mesh pour limiter la transpiration lorsqu’il fait chaud,
  • Et pour terminer, une doublure thermique amovible qui tient bien chaud mais qui est assez épaisse. On peut saluer le fait d’avoir remis les mêmes poches internes dans la doublure afin de ne pas perdre l’usage de la poche portefeuille et de la poche smartphone lorsque l’on met la doublure. Si les autres équipementiers pouvaient faire pareil !

 

Le DXR Mark est un blouson très complet qui semble ne rien oublier. Voyons si cette première perception positive se confirme sur route.

Usage sur route

Au soleil

Avec l’été et cet automne ensoleillé au goût d’été indien, j’ai pu profiter de ce blouson principalement sous le soleil. La pluie n’a pas vraiment daigné de se montrer sur ces derniers mois malgré ma localisation dans le Nord de la France.

J’ai trouvé que le DXR Mark n’avait pas grand chose à se reprocher. Je me suis senti bien dedans dès le début, on est loin des cuir racing où l’on est serré comme un pingouin dans un costard les premiers milliers de kilomètres. Le blouson n’est pas moulant mais on ne ressemble pas pour autant à un sac à patates dedans. C’est vraiment une coupe décontractée mais pas trop, pile comme j’aime. Les protections épaules, coudes ainsi que ma dorsale en D3O ne se ressentent pas du tout en roulant non plus.

Le seul reproche que j’aurai à lui faire est sur sa respirabilité lorsque le thermomètre s’affole. En effet, lorsque ça dépasse les 30°C, on a chaud, bien chaud. Il n’y a pas d’aérations à part l’astuce de ne pas fermer les zip des bras pour faire rentrer un tant soit peu d’air en roulant mais rien de plus. Donc mieux vaut ne pas rester à l’arrêt ! En revanche, on ne collera pas au blouson lorsqu’on le retire grâce à la doublure interne en mesh cousue qui facilite le retrait et l’enfilage même lorsque l’on est dégoulinant de sueur.

A partir de 10°C, le cuir seul ne suffit plus et l’on devient tenté d’ajouter la doublure. Cette dernière s’ajoute au blouson plutôt facilement une fois qu’on a pris la coup de main, je pense notamment aux pressions situés un peu trop loin dans les manches pour les atteindre. Une fois que c’est installé, cela permet de rouler confortablement même par des températures tombant sous les 10°C. Le seul inconvénient de cette doublure est sa taille. Car si vous avez pris le blouson en taille assez serrée, la doublure épaisse ne vous permettra pas de l’enfiler facilement avec un pull. Mais, comme elle tient chaud, on peut rouler sans problèmes avec juste un t-shirt à manches longues dessous.

Enfin sur la partie pratique, sachez que les zip fonctionnent bien et sont costauds. On peut tirer dessus, ça ne se grippe pas et ça ne galère pas même après 6 000 km. Les poches sont également assez grandes pour permettre d’emporter l’essentiel : clés, papiers, portefeuille, smartphone… je ne me suis pas retrouvé à court de place sans possibilité d’emporter ces 4 choses essentielles avant de partir en balade.

 

Sous la pluie

Pour terminer ce test, j’ai pu confirmer, après quelques épisodes pluvieux, que le cuir n’est pas fait pour rouler sous les grosses pluies. Ce n’est pas super étanche. Par petites pluies, pas de soucis. Mais, dès la première grosse averse, ça perce. Il faudra imperméabiliser l’ensemble si l’on veut rouler avec sous la pluie sachant que ça ne fera pas de miracles non plus.

Prix et disponibilité

Le blouson DXR Mark est disponible exclusivement en noir brillant au prix de 239,90€. Il est affiché en prix public à 349,90€ mais je ne l’ai jamais vu remonter à ce prix.

Vous souhaitez nous soutenir ?

Si ce produit vous intéresse, sachez que vous pouvez nous aider à financer le site, en cliquant sur le lien ci-dessous pour l’acheter. Nous récupérerons ainsi une petite commission sur votre achat sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit ✌️

Acheter le blouson DXR Mark sur Motoblouz

 

Test du blouson DXR Mark : néo-retro classe
Ce cuir vintage DXR Mark est vraiment une bonne surprise. Bien placé niveau tarif, confortable, protecteur, je n'ai pas grand chose à lui reprocher à part une absence de dorsale et les défauts inhérents au cuir (respirabilité et étanchéité).
Je vous le recommande si vous cherchez un cuir au look vintage atypique et avec un tarif contenu.
ON A AIMÉ
  • Look vintage superbe
  • Qualité du cuir
  • Prix super attractif
ON N'A PAS AIMÉ
  • Un peu chaud l'été à basse vitesse
  • Dorsale en option
  • Étanchéité moyenne sous les grosses pluies (cuir oblige)
4.3Note Finale

2 Réponses

  1. Homme2lombre

    Sympa, mais rien pour la taille, pensez à en dire un mot pour aider les collègues de la route ^^

    Répondre
    • MriMattheus

      Salut, c’est vrai que je n’ai pas parlé de la taille car il taille de manière assez classique 🙂 Pas plus grand ni plus petit que ce que je mets habituellement et les proportions au niveau bras, épaules et ventre sont bonnes pour ma morphologie donc c’est tout bon 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.