26 Mai 2017, le compteur de mon Explorer indique 7 460 km lorsque je fais monter une paire de Continental TKC 70 sur mon maxi-trail. Les semaines ont défilé, les kilomètres aussi et me voilà aujourd’hui avec 16 500 km indiqués sur l’odomètre… Voici donc mon retour complet sur ces pneus mixtes Continental TKC 70 après 5 mois et 9 000 km d’utilisation.

Présentation des TKC 70

Le Continental TKC 70 est le fruit d’une combinaison de pneus bien réputés dans leur domaines, à savoir : le pneu offroad TKC 80 et le pneu route Conti Trail Attack 2.

Comparatif Conti Trail Attack 2 / TKC 70 / TKC 80

Comparatif performances Conti Trail Attack 2 / TKC 70 / TKC 80

Ce mélange des genres a permis de développer un pneu avec des constructions radiales et diagonales, lui permettant une utilisation offroad et des aptitudes en vitesse de pointe jusqu’à 240 km/h (sur piste bien entendu…). Petit détail de fabrication, sachez que ces Continental TKC 70 sont fabriqués à la main en Allemagne dans les usines de la marque.

L’élément qui marque le plus au premier abord, c’est le look du pneu. Sur le pneu avant, la répartition des blocs de pavés leur procure un style assez unique et facilement reconnaissable. Ce dessin particulier est d’ailleurs censé garantir silence, stabilité sur route et offrir de bonnes capacités en offroad. Côté tout-terrain justement, les Continental TKC 70 sont prévus pour une utilisation occasionnelle à régulière en « off-road » selon les dires de la marque.

Au niveau du pneu arrière, la zone centrale du pneu est dotée d’une surface plus dure prévue pour résister à l’abrasion afin d’offrir une durée de vie élevée face à ma moto obèse et aux kilomètres qui les attendent. Les côtés du pneu arrière sont plus tendres et assurent une meilleure adhérence en position inclinée. Pour autant, ils n’en restent pas moins de composition mono-gomme puisque cette différence de dureté est réalisée avec un seul et unique composant. Le degré d’adhérence est ainsi uniforme. Cette fabrication est rendue possible grâce au durcissement contrôlé par la température au cours du processus de production.

 

Autre bénéfice, la mise en température de la gomme des TKC 70 est très rapide, ce qui permet d’être immédiatement en confiance et de ne pas rouler avec une savonnette à chaque fois que l’on prend sa moto sur les premiers kilomètres.

Voyons maintenant si ce qu’annonce Continental est réel ou si leur département marketing nous a juste vendu du rêve sur les qualités du TKC70 🙂

Tenue de route

Sur routes sèches

Quand le billard est lisse et le soleil au beau fixe, les Continental TKC 70 sont tout bonnement excellents. Si on vous met sur la moto sans que vous ayez pu voir les pneus, vous pourriez penser qu’il s’agit de pneus route tant le comportement s’en approche. La mise sur l’angle est agréable et progressive, on peut pencher sans problème dans les virages, accélérer fort, ça tient le pavé et je n’ai jamais ressenti de décrochage.

La fameuse construction radiale et diagonale permet de rouler sans aucun problème de stabilité même à vitesse très élevée (testé sur autoroute allemande bien sûr). L’indice de vitesse V n’est clairement pas là pour la décoration !

L’adhérence est très bonne et j’ai d’ailleurs constaté moins de déclenchements de mon traction control qu’avec mon ancien train de pneus, à savoir les Metzeler Tourance Next (monte d’origine sur les Triumph Tiger Explorer).

Le freinage également très bon. On ne ressent pas de vibrations dans le guidon ni de mouvements de pneu lors des freinages d’urgence ou lorsque l’on freine comme un bûcheron en conduite sportive grâce à la carcasse très rigide des TKC70

Côté bruit, je ne les ai pas trouvés bruyants. Ils sont même étonnement silencieux vu le dessin quelque-peu espacé des pneus. Il ne s’agit pas de pneus à crampons, ce qui permet de garder le silence et le confort d’un pneu route. J’ai seulement constaté un sifflement à 110 km/h depuis les 300 derniers kilomètres (soit après 8 700 km parcourus avec) sûrement à cause de l’usure, mais c’est juste à cette vitesse spécifiquement. A 120 km/h ou 90 km/h, rien à signaler.

Sur routes mouillées

Là aussi, l’adhérence est très bonne. Les Continental TKC70 sont rassurants et mettent en confiance. On ne sent pas du tout le pneu se dérober d’un coup dans les virages. C’est à mes yeux l’un des meilleurs pneus pour trail sous la pluie avec lequel j’ai pu rouler.

Après, sachez-le, je ne roule pas non plus comme un pilote sur circuit. J’ai plutôt une conduite de gentlemen rider sous l’eau (je suis en Triumph après tout :D) mais clairement, on se sent en sécurité.

Ce côté rassurant et agréable est sûrement dû aux sillons du pneu qui dégagent bien l’eau et permettent de conserver cette bonne adhérence.

Les freinages sont également très bons et très stables, on garde bien le contrôle de la moto même en cas de freinage appuyé. Ce qui est particulièrement apaisant lorsque l’on doit freiner très fort en interfile, calé entre les voitures avec des rétros que l’on frôle…

En résumé, en usage route, je n’ai pas eu l’impression de rouler avec des pneus pensés aussi pour le offroad. C’est assez surprenant car, visuellement, ils en imposent malgré leur absence de crampons. Et pourtant, les sensations routières sont bien là.

 

Efficacité en offroad

Offroad sur chemins secs

Lançons-nous maintenant dans l’aventure tout-terrain ! Sur le sec, je n’irai pas par quatre chemins, ils sont au top.

Le feeling du train avant et arrière est très bon, ils tractent bien, la gomme résiste bien aux affres des chemins, et l’on peut facilement prendre de la vitesse pour s’amuser.

J’ai passé un super moment au Triumph Tiger Day avec ces derniers car c’était très sec. Ils ont été exemplaires en terme de comportement offroad. Je pouvais aisément passer des montées bien pentues, des buttes, des zones à virages dans lesquels je driftais. Les dérapages se faisaient de manière contrôlée. Cela m’a vraiment étonné de pouvoir jouer autant sans crampons et j’ai bien pris confiance à rouler avec ces Continental TKC 70.

 

Offroad dans la boue

Là par contre, les pneus sont moins divertissants… c’est un peu la catastrophe. Mais, avec un dessin pareil, je m’y attendais car ces pneus ne sont en aucun cas dotés de vrais crampons. Et ce n’est pas les espacements entre les pavés qui feront une quelconque différence.

Donc forcément, sur la boue, c’est la patinoire. On ne ressent rien et l’on perd très facilement l’avant. J’ai fait 2 belles chutes grâce à ces TKC 70 en passant dans des zones très boueuses. Ils n’ont pas aimé du tout. On perd l’avant en une fraction de seconde et la moto a une envie irrésistible de se coucher.

Le pneu arrière s’en sort un peu mieux et tracte plus dans la boue mais, là aussi, pas de miracles et on se retrouve très vite avec un pneu slick de boue. Cela m’a là aussi valu de me coincer bien comme il faut dans un bourbier avec l’Explorer. La ressortir fut… épique !

 

Offroad dans les cailloux

Comme pour le offroad sur le sec, ils m’ont étonné de par leur capacité à tracter sur ce type de terrain.

J’ai en effet pu passer sur des zones faites de cailloux de différentes tailles (gros, moyens, petits) dans des zones plates, en montée et en pente lors d’une sortie sur les routes de vignes de Champagne-Ardenne, et je n’ai jamais patiné. A aucun moment je ne me suis retrouvé coincé dans les cailloux. Ils se sentent également à l’aise dans ce type d’environnement.

Je n’y croyais pas au début, je le sentais très mal pour être honnête. Surtout quand j’ai vu mon pote passer tranquillement avec ses pneus à crampons TKC 80. Les cailloux volaient sous la puissance du 3 cylindres rageur de sa Triumph Tiger 800 et sous la pression des épais crampons dont il était chaussé. Mais au final, je me suis monté un film pour rien et c’est passé aussi facilement que lui !

Usure et consommation

Comme je le disais en introduction, j’ai parcouru 9 000 km en 5 mois avec les Continental TKC 70. Et malgré ce kilométrage, je les trouve encore en bon état. Il y a quelques endroits où l’on va retrouver des petites entailles, vestiges cicatriciel de mes péripéties en tout-terrain avec des cailloux un peu trop vindicatifs mais rien de bien méchant.

Aucun doute en tout cas concernant la bande centrale du pneu arrière. Elle est bien efficace pour absorber les kilomètres et l’autoroute. Concernant mon usage, sachez qu’il fut au final assez proche du style motard (un peu) aventurier en maxi-trail.  C’est-à-dire 80% de route (avec majorité d’autoroute et de départementale) et 20% de chemin.

Pour clore ce chapitre, je souhaitais vous préciser que je n’ai pas constaté de surconsommation par rapport à ma monte pneumatique d’origine Metzeler Tourance Next.

Tailles et prix

Comme pour les TKC 80 et Conti Trail Attack 2, le fabricant propose une importante variété de tailles pour les Continental TKC70. C’est une vraie force car aucun trail n’est ainsi mis de côté, il y en a pour tous les types de roues.

Dimensions Continental TKC 70

Dimensions Continental TKC 70

Pour ce qui est des tarifs, la fourchette de prix est assez large car elle dépend beaucoup des dimensions.

Pour ma Triumph Tiger Explorer, il faut par exemple compter 105€ l’avant et 135€ l’arrière, soit 240€ le train sans le montage.

Un tarif donc dans la moyenne des pneus premium et plutôt intéressant surtout au regard de leur longévité prometteuse. Je pense pouvoir en effet encore rouler facilement 6 000 km avec puisqu’ils sont à peine à 50% d’usure.

Retrouvez tous les autres pneus mixtes sur notre Bible : https://motard-adventure.com/la-bible-du-pneu-trail-avis-et-recensement-des-pneus-mixtes

Vidéo du test des Continental TKC 70

Test des pneus Continental TKC 70 : tout-terrain au sec
Si vous cherchez des pneus à la fois performants sur route (aussi bien sèches que mouillées) et efficaces en offroad sur chemins secs, vous pouvez partir les yeux fermés sur ces TKC70.

Ils vont proposer de très bonnes performances sur route, proches du niveau d’un pneu routier, et des performances de bon niveau pour du offroad en chemin l’été.

Par contre, si vous comptez rouler dans la boue avec ces derniers, passez votre chemin et partez plutôt sur les TKC80. Certes vous perdrez sur tous les autres plans, mais vous bénéficierez d’une bien meilleure tenue en offroad boueux.

Je vous recommande donc vivement ces TKC70. Le look est sympa et cela fait l’affaire pour du chemin tranquille de temps en temps voir plus si vous avez le niveau !
ON A AIMÉ
  • Performances sur routes sèches et mouillées
  • Bons sur chemins secs
  • Stabilité et longévité adaptées aux maxi-trail
ON N'A PAS AIMÉ
  • Tenue dans la boue totalement absente
  • Et c'est tout... ^^
4.5Note Finale

16 Réponses

  1. Massinissa Harani

    Bonjour, je viens d’avaler environ 5.000 km dans le désert algérien, essentiellement des routes bitumées, quelques portions de cailloux. Excellente tenue des TKC 70, fraîchement montés. Le dernier jour, grosses pluies, suite à une erreur de configuration gps, j’entame 15km de route sans revêtement, donc de la boue, et là glissades à répétition provenant de l’avant. J’ai failli chuter à plusieurs reprises. Je confirme donc que c’est un excellent pneu en toutes circonstances mais pas fait pour la boue. V

    Répondre
  2. Pierre

    Bonjour, après lecture et relecture des tests TKC70 & K60 Scout, il me semble que le TKC70 est mieux sur route, par contre je ne suis pas certain de comprendre la différence en off-road. Pourriez-vous me donner votre avis?

    Répondre
  3. Philtam

    Merci pour l’essai. Nouvelle monte pour moi après des tourance next sur une r1200gs de 2011. Pas de différence sensible sur route et autoroute (très léger bruit sur autoroute, mais rien de flagrant). Petit off road sur des chemins corses notamment chemin de ghignu avec gros cailloux. Très sécurisant pour un néophyte de ce type de chemin comme moi. Très bon grip et pas de surprises 👍. Côté usure, pas assez de kilomètre pour en parler, mais un ami a fait un trip jusqu’en Iran (+ de 10 000 km) sans aucun soucis…. merci pour tes retours d’essai et tes vidéos 👍

    Répondre
  4. Carvaillo

    Merci pour l’essai, justement je dois avec des potes faire un périple au Maroc surtout de la route, mais forcément il y aura un peu de piste.
    Pour info j’ai un 900 TDM pense tu que un train de pneus comme ce Continental est bien adapté à ce genre choses?
    Cordialement
    Daniel

    Répondre
    • MriMattheus

      Bonjour !
      Je ne pense pas que cela pose de problèmes de mettre cette monte sur un 900 TDM, c’est un trail routier après tout 🙂
      Tant qu’ils existent dans des dimensions compatibles pour la tienne, cela va aller 👍
      A+ !

      Répondre
    • Carvaillo

      Merci pour ta réponse et félicitations pour ton blog, je te souhaite de passer de bonnes fête de fin d’année.

      Répondre
    • Manu

      Hello.
      Je vis au Maroc et mon guzzi quota est équipé de ces pneux. Impeccable sur piste marocaine bien seche et caillouteuse. Tres bien sur route aussi mais attention, les routes ici sont tres glissantes meme quand elle sont seches…

      Répondre
  5. Marius

    Des pneus tres bons. Je les ai déjà utilisés sur une NC750X. Par contre, j’attendrai le premier trimestre 2018 pour les nouveles TKC70 Ind. Vit. H, pour mon Africa Twin.

    Répondre
    • Boutez

      J’ai la même moto en dct. Peux-tu être plus précis dans ton ressenti routes sèches, routes mouillées, routes détrempées. Merci. Actuellement en 100% route avec des RoadSmart 3. Mais j’aimerais retourner sur les chemins de tracteurs dans nos campagnes. Merci.

      Répondre
  6. Remi

    Super retour d’expérience sur les TKC 70. Je viens de passer commande pour mon V’Strom 650 😉.

    Répondre
  7. Geoff

    Hello

    Merci, pour tes articles de qualité et tes superbes video, j’envisageais une paire de TKC 70 pour mon vstrom 1000 de 2007, je suis maintenant décidé 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.