Nouveau Michelin Anakee Adventure, remplaçant du Anakee 3

Alors que le pneumatique Michelin Anakee Adventure sera commercialisé en janvier 2019, il vient de recevoir l’homologation pour équiper la BMW R1250 GS. BMW Motorrad et Michelin, deux marques mondialement reconnues pour leur niveau d’exigence et d’expertise, renouvellent ainsi leur confiance mutuelle en renforçant leur collaboration.

 

Côté Michelin, ce nouveau pneu vient compléter la gamme Trail aux côtés des pneus Michelin Road 5 Trail (100% route) et Michelin Anakee Wild (50% route et 50% off-road). Le Michelin Anakee Adventure est un pneu polyvalent, 80 % route et 20 % off-road, un peu plus sculpté que le Anakee 3 qu’il vient remplacer.

Il sera adapté aux traillistes qui avalent avant tout le bitume et qui cherchent une bonne longévité de leurs pneus mais qui ne s’excluent pas quelques escapades sur chemins secs. Pour les plus ambitieux, amateurs de boue et de vitesse, le Anakee Wild sera tout recommandé.

Sur route mouillée, ce pneu fera la différence grâce à un mélange de gommes de nouvelle génération intégrant de la silice. Il conjugue également de bonnes performances d’adhérence sur sol sec, de stabilité et d’usure grâce aux technologies brevetées Michelin Dual Compound 2CT et 2CT +.

Dimensions avant :

  • 100/90 R 19 M/C 57V
  • 110/80 R 19 M/C 59V
  • 120/70 R 19 M/C 60V
  • 90/90 R 21 M/C 54V

Dimensions arrière :

  • 130/80 R 17 M/C 65H
  • 140/80 R 17 M/C 69H
  • 150/70 R 17 M/C 69V
  • 170/60 R 17 M/C 72V
  • 150/70 R 18 M/C 70V

 

Mise à jour : Notre essai complet des Michelin Anakee Adventure est disponible. Vous pouvez le retrouvez en cliquant ICI

 

Consulter le Michelin Anakee Adventure sur Motoblouz

 

2 Réponses

  1. LIENARD

    Pneus testés sur ma 1250GS.
    9800kms sur 3 mois et les pneus sont OUT.
    Sur cette distance, compter environ 4000kms de col et de virages tordus (Pyrénées et Pyrénées orientales); environ 150 kms de pistes sèches graveleuses et le reste ! départementale traditionnelle pour mon boulot.

    Mon ressenti personnel n’est pas positif, mais il reste personnel en fonction de mon mode de conduite. J’aime bien attaquer dans les cols à toucher les bottes ou cale-pieds…

    Dés le départ, je ne voulais pas de ces pneus, mais le concessionnaire à insisté sur « l’excellence » du compromis. Dés le 2ieme jour, moto neuve environ 150kms, première frayeur en sortie de virage sur pluie lorsque je suis passé sur une bande de goudron lisse… la moto s’est mise à louvoyer.. Ensuite sur sec dans les cols en attaquant, l’arrière décroche par a-coup et même parfois l’avant… léger, mais ça ne me mettait pas en confiance.
    Sur piste sèche « nickel » ne suit pas trop les ornières et garde l’adhérence sur accélération.

    Par contre à partir de 7000kms le pneu arrière s’est usé plus sur la bande centrale que sur les côtés, et l’avant l’inverse usure prématurée sur les côtés alors que l’avant restait stable. Et à partir de la, j’ai commencé à perdre de plus en plus d’adhérence à l’arrière même sur accélération en ligne droite ainsi que des décochages de l’avant sur route humide… jamais un pneus m’a fait perdre autant de confiance… J’ai repris du PIRELLI RALLY STR, ma monte traditionnelle à laquelle j’ai confiance pendant toute la durée de vie de ces pneus.

    Cet avis je le partage, mais il n’est que mon ressenti personnel.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.