Pour voyager léger à l’occasion d’une courte sortie offroad le temps d’une journée ou d’une après-midi, embarquer son gros sac de selle ou encore ses sacoches latérales n’est pas des plus pratique ni des plus utile.

Pour ce genre de sortie, on a souvent juste besoin d’un petit sac bien robuste, bien arrimé sur le porte paquet de sa moto, qui viendra contenir son repas et quelques outils pour le cas où.

La société suisse Enduristan, spécialisée dans la fabrication de bagagerie tout-terrain haut de gamme, m’a proposé d’essayer le plus petit modèle de leur gamme parfaitement prévu à cet effet, à savoir la sacoche arrière Tail.

Pour la tester, je m’en suis majoritairement servi en offroad durant ces 3 derniers mois, lors de mes sorties en solo et avec les potes. Vous verrez, je ne l’ai pas ménagée !

Cette sacoche Enduristan Tail est-elle la solution idéale pour les courtes sorties tout-terrain ? C’est ce que nous allons voir dans ce test, c’est parti.

Présentation de la sacoche Enduristan Tail

Avec ses 24 cm de longueur, 22 cm de largeur et 15 cm de hauteur, la petite sacoche Tail a des airs de sac à main lorsqu’on la compare à un sac de selle classique.

Et pourtant, sous ses airs compacts se cachent une contenance de 8 litres et de nombreux atouts pratiques, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la sacoche.

En effet, à l’intérieur, on va retrouver :

  • Une poche-filet fermée par velcro.
  • Une large poche fermée par fermeture-éclair.
  • 20 anneaux élastiques afin de fixer les petits accessoires.
  • Et un intérieur rouge vif comme dans les autres sacs développés par la marque.

 

A l’extérieur, d’autres détails sympas et pratiques sont à signaler tels que :

  • Un dessous antidérapant qui ne griffe pas et n’abîme pas la moto.
  • Une poche-filet.
  • Un large élastique de maintien.
  • Des fermetures-éclair YKK.
  • Un logo Enduristan réfléchissant à l’arrière afin d’améliorer la visibilité de nuit.
  • Deux anneaux supplémentaires de type D en polyéthylène permettant de fixer une sangle d’épaule que l’on peut acheter en option.
  • Une rangée d’anneaux de fixation à coutures renforcées sur le pourtour de la sacoche pour pouvoir passer des sangles de maintien ou ajouter d’autres sacs.
  • Et enfin, une poignée souple en plastique moulé antidérapant et à coutures renforcées.

Côté finitions, rien à redire, c’est propre et très soigné. Les coutures sont bien réalisées, les matériaux de qualité et absolument rien ne dépasse.

 

En parlant des matériaux, sachez que la sacoche est construite à partir d’un tissu synthétique à trois couches thermo-soudées composé de :

  • Une première couche extérieure en polymère extrêmement résistant à l’abrasion.
  • Une seconde couche intermédiaire en filet de Nylon 1000D scellé contre les déchirures.
  • Et une couche intérieure en vinyle rouge étanche permettant de visualiser facilement l’intérieur de la sacoche.

L’ensemble forme une structure semi-rigide qui permet à la sacoche de bien garder sa forme en permanence tout en étant mobile un minimum afin d’absorber les chocs et les compressions.

La première approche au ressenti est en résumé excellente. Voyons maintenant ce que donne l’utilisation sur la moto.

Installation sur la moto

Avec ses larges crochets et ses sangles de 25 cm de long, la sacoche est compatible avec tous les portes bagages de trail et d’enduro. Par exemple, j’ai eu l’occasion de l’installer sur une KTM 1290 Super Adventure R ou encore sur une Triumph Tiger Explorer XCX sans soucis dans les deux cas.

Le montage se fait en moins 5 min. Il suffit de desserrer les sangles, placer les crochets, tendre les sangles et le tour est joué.

Petit point de détail, je regretterai juste l’absence d’élastique sur les sangles afin de pouvoir rentrer le trop plein de sangle. Là j’utilise les anneaux de fixation pour réaliser cela. Ca fonctionne mais ce n’est pas le plus élégant.

 

Que peut-on mettre dans la sacoche Enduristan Tail ?

Avec 8 litres de capacité, on emmène l’essentiel à mes yeux pour une petite sortie offroad sur une journée, à savoir de quoi manger, boire et réparer la moto.

Concrètement, j’arrive à ranger dans la sacoche :

  • Mon portefeuille dans la poche fermée,
  • Un sandwich triangulaire,
  • Un paquet de chips,
  • Une canette de boisson énergétique,
  • Des bonbons
  • Des biscuits,
  • Un powerbank et le câble USB,
  • Des mouchoirs,
  • Les outils de base pour les réparations de fortune et de quoi réparer un pneu (ici tubeless).

Par contre, vu la petite taille, je vous conseille vivement pour vos outils de n’emporter que ceux nécessaires et de ne pas utiliser les valises de transport d’outils rigides qui sont souvent trop volumineuses. Privilégiez des rangements souples et tout rentre dedans.

 

Par dessus, j’ajoute ma bouteille d’eau sur laquelle je viens resserrer l’élastique de maintien et me voilà paré !

Ça c’est pour mon usage mais vous pouvez très bien imaginer l’utiliser pour transporter vos vêtements de pluie, votre appareil photo ou bien d’autres choses encore.

Usage sur route

Sur la route, je n’ai pas grand chose à dire (dans le sens mélioratif du terme) car il n’y a rien de spécial à reprocher ou à remarquer sur cette sacoche Enduristan Tail.

Elle ne bouge pas du tout, même lors de fortes accélérations ou de passages un peu trop rapides sur un dos d’âne. Les sangles ne se détendent pas toutes seules donc on ne doit pas s’arrêter en permanence pour surveiller que tout tient toujours bien.

C’est donc du tout bon puisque la sacoche s’oublie totalement. Elle est très stable et ne se ressent absolument pas une fois installée et chargée.

On regrettera juste l’aspect sécurité contre le vol que l’on peut complètement oublier ici. Si vous vous arrêtez en ville ou encore dans un restaurant, emmenez-là avec vous et ne la laissez pas sans surveillance. Je n’ai pas trouvé cela très gênant car elle est facile à monter/démonter, elle est petite, et la grosse poignée fixée dessus la rend pratique et agréable à transporter.

Usage en offroad

Concernant l’usage dans son environnement de prédilection à savoir le tout terrain, là aussi c’est du tout bon. Le système de fixation et de maintien de la sacoche résiste très bien aux mouvements dû aux terrains accidentés, les sangles ne se détendent pas non plus, et même ma bouteille d’eau n’a jamais tentée de s’échapper grâce au revêtement antidérapant du filet situé sous l’élastique.

Le seul soucis que j’ai eu avec la bouteille d’eau, c’est le goût de boue du goulot car je n’avais pas pensé à protéger la bouteille et, forcément, elle a eu l’occasion de manger de la terre et est devenue toute sale !

L’étanchéité est également excellente. Que ce soit une immersion, de la pluie ou encore des projections lorsque l’on roule dans les flaques, aucun liquide extérieur n’arrive à traverser les zip étanches de la sacoche. On peut compter sur elle pour garder ses affaires au sec.

 

Dernier point intéressant à signaler, sachez que même sales, les fermetures éclair fonctionnent bien. Je vous en parle car j’ai déjà eu plusieurs blousons ou sacoches où la fermeture devenait difficile à ouvrir lorsque de la poussière s’insérait dedans. Là je n’ai pas eu le soucis.   

Nettoyage

Au niveau du nettoyage, il n’y a pas besoin de ménager la sacoche Enduristan Tail. L’ensemble étant parfaitement étanche, je lave directement au jet d’eau en même temps que la moto lorsque je reviens de ma sortie offroad et toute la boue et la poussière s’en va. Je fignole ensuite avec un chiffon et c’est réglé, la voilà comme neuve prête à repartir.

Elle est de ce fait très facile à nettoyer et 5 minutes suffisent pour la remettre au propre.

Tarif et disponibilité

Pour terminer, il ne reste plus qu’à évoquer le prix de cette sacoche Enduristan Tail.

Cette dernière est proposée au tarif de 120€ sur le site de enduristan.fr (cliquez ICI pour afficher la fiche du produit sur le site de Enduristan).

Il commence à y avoir des revendeurs en France mais c’est encore assez rare donc il vaut mieux passer par le site pour la commander si la sacoche vous intéresse.

C’est assez haut de gamme comme prix mais on est clairement sur le genre de matériel dans lequel on n’investit qu’une fois. C’est solide, c’est fiable, on peut acheter des kits de réparations sur le site si on casse quelque chose. Donc je pense que le prix est cohérent avec le niveau de qualité proposé.

Test de la sacoche Enduristan Tail en vidéo

Test de la sacoche Enduristan Tail : casse-croûte et outils sous bonne protection
La sacoche Enduristan est une excellente sacoche à fixer sur le porte paquet d’un trail ou d’une enduro. Je vous la conseille si vous cherchez un petit sac permettant de ranger l’essentiel pour une journée de offroad. Cela évite de prendre un gros sac ou un sac à dos qui font généralement plus que les 8 litres proposés par ce modèle Tail.

Si vous ne faites que de la route, elle est sympa mais ce n’est pas son terrain de jeu favori. C’est vraiment une sacoche qui est faite pour manger la poussière, la boue, bref les bonnes sorties tout-terrain en somme.

Avis aux aventuriers d’une journée, cette sacoche vaut le détour.
ON A AIMÉ
  • Finition et qualité des matériaux
  • Étanchéité excellente
  • Bon maintient de la sacoche par les sangles
ON N'A PAS AIMÉ
  • Pas d'élastique pour ranger le surplus de sangle
  • Risque de vol si la sacoche est sans surveillance
4.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.