Nouveauté de la marque française sortie au début de cet été 2019, les gants Racer Dante sont en quelque sorte un test hors série par rapport à ce que nous faisons d’habitude. Mais bon, vous le savez, je suis loin d’être insensible aux charmes des équipements et motos au look vintage 😀 (j’ai en effet déjà testé d’autres produits vintage comme le blouson DXR Mark, la sacoche Artonvel Military, les chaussures Icon 1000 Truant, ou encore la nouvelle Triumph Scrambler 1200 XE).

De ce fait, comme j’ai flashé sur leur style, je me suis dit qu’il serait intéressant d’en réaliser un essai, et de vous partager mon avis sur ces derniers après 3 mois d’utilisation et 5 000 km parcourus avec. Alors, sont-ils aussi agréables à porter qu’élégants à regarder ? C’est ce que nous allons voir !

Présentation des gants Racer Dante

Difficile de ne pas remarquer les modèles Dante dans ce coloris marron/noir. Personnellement, c’est ce qui m’a le plus tapé dans l’oeil et j’aime vraiment ce style vintage, classe et assez intemporel au final.

 

Le ramage est d’ailleurs cohérent avec le plumage puisque ce dernier est fait de cuir pleine fleur plongé et waxé (pour lui donner ce coloris marron) sur tout l’extérieur du gant, de polyester pour la membrane interne, et de cuir avec insert kevlar pour la paume.

Autres détails jolis et bien placés, on appréciera les fronces disposées à la verticale sur la manchette et sur le début des doigts (faisant office de soufflet d’aisance), ou encore les rivets à l’aspect or patiné, qui sont en raccord avec le système de serrage par bouton-pression situé au bas de la manchette.

 

Gants été obligent, on retrouve de nombreuses perforations sur la partie supérieure et intérieure du gant afin de laisser passer l’air lorsque l’on roule. Enfin, côté sécurité, ces gants sont homologués CE 1KP (et équipement de protection individuel EPI) car ils sont dotés de nombreuses protections qui viennent couvrir bon nombre de zones de la main en cas de chute. On retrouve ainsi :

  • Une coque de protection rigide au niveau des métacarpes,
  • Un renfort de cuir supplémentaire au niveau de l’annulaire, sur le dessus de la main, mais aussi sur le dessus des phalanges,
  • Et enfin un insert en D3O avec renfort kevlar pour protéger les os du bas de la partie interne de la paume en cas de chute.

 

Le look est donc bien travaillé, mais les fonctions de protection (qui sont les fonctions primaires d’un gant pour rappel 🤓) sont bien présentes. Voyons maintenant ce que donne ces Racer Dante en usage sur route.

Enfilage et usage sur route

Avec des manchettes très courtes et 2 soufflets d’aisance, les Racer Dante s’enfilent et se retirent sans difficulté. On a bien toute la place qu’il faut et il n’y pas besoin de gesticuler comme un ver pour réussir à les mettre, même lorsque l’on a transpiré dedans.

Le système de verrouillage de la manchette par bouton pression réglable sur 2 niveaux ne pose pas non plus de difficultés, et il ne présente aucune faiblesse après ces 3 mois d’utilisation. J’aurai tout de même apprécié un troisième niveau de réglage pour mes poignées qui ne sont pas d’un diamètre important afin de sécuriser encore mieux la tenue du gant en cas de chute.

On est bien à l’aise dedans. Les coutures ne se ressentent pas et les matières internes sont agréables au contact de la peau. Là aussi, le seul soucis pour moi et mes doigts longs et fins, c’est que dans cette taille L, j’ai un peu de surplus en termes de place dans les gants. Ce n’est pas trop dérangeant dans l’absolu mais je préfère le signaler pour ceux qui auraient la même morphologie que moi. C’est le revers de la médaille d’avoir des grandes mains peu épaisses. Pour les autres, cela devrait bien vous convenir.

 

Sur route, c’est simple, on respire ! A partir de 20 – 30 km/h, on ressent vraiment bien l’air traverser les gants et atteindre les mains surtout quand on n’a pas de pare-mains. J’ai pu les tester avec une Triumph Thruxton 1200R et l’effet se fait encore plus ressentir qu’avec ma Tiger 800. C’est vraiment agréable l’été et cela permet de ne pas trop transpirer des mains, et ainsi garder un meilleur contrôle de la moto.

 

Le cuir employé permet de conserver un bon feeling avec les commandes, et les différentes pièces de cuir utilisées sur l’intérieur du gant permettent de créer du relief, ce qui empêche la commande d’accélérateur de glisser lorsqu’on la manipule. Enfin dernier élément pratique à signaler, l’index tactile fonctionne vraiment bien avec son smartphone ou sa tablette, et ce même avec un film de protection posé sur l’écran. On peut glisser, appuyer sur un bouton, cela réagit du premier coup.

 

Côté usure, j’ai simplement constaté que le cuir marron se patinait un peu sur le bout des doigts et sur la zone en contact avec les poignées mais pour le reste, rien ne bouge. Ils devraient donc bien durer tout en changeant un peu de couleur sur les zones de frottement.

 

Au final, le seul défaut de ces gants qui est inhérent à leur respirabilité, c’est l’étanchéité. Forcément, avec de telles perforations dans les gants, vos mains seront mouillées à la moindre pluie. Un défaut donc acceptable et logique vu l’usage estival prévu pour ces Racer Dante.

Coloris, prix et tailles disponibles

Les Racer Dante sont disponibles en 2 coloris (noir ou marron/noir) et dans 6 tailles allant du S au 3XL, au prix public de 89,95€.

 

Un prix dans la moyenne haute pour des gants été protecteurs de norme CE 1KP mais qui se justifie par l’usage de beaux matériaux et d’un travail poussé sur les détails. A vous de voir selon vos besoins et vos objectifs si ces derniers peuvent vous convenir 🙂  

Vous souhaitez nous soutenir ?

Si ce produit vous intéresse, sachez que vous pouvez nous aider à financer le site, en cliquant sur le lien ci-dessous pour l’acheter. Nous récupérerons ainsi une petite commission sur votre achat sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit ✌️

Acheter les gants Racer Dante sur la Bécanerie

 

Le test des gants Racer Dante en vidéo

Test des gants été Racer Dante : aérés, élégants mais protecteurs
En conclusion, ces gants Racer Dante sont une valeur sûre si vous cherchez des gants été classes et haut de gamme, capables de vous accompagner dans vos balades estivales.

Bien que leur style les prédispose à un usage avec des motos "modern classic" ou rétro, ils peuvent tout à fait convenir à des motards qui roulent en trail ou en custom je trouve.
Le style étant sobre et assez intemporel, ils se fondront parfaitement avec votre tenue tout en protégeant vos mains et en les laissant respirer.
ON A AIMÉ
  • Style vintage très classe
  • Matériaux bien choisis
  • Bonne respirabilité
ON N'A PAS AIMÉ
  • Manque de réglage sur la manchette pour les poignées fins
  • Un peu amples pour les personnes avec des doigts et paumes grandes et fines
  • Pas d’étanchéité (gants été respirants obligent)
4.4Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.